Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

La compassion selon Sainte-Huguette

Chère Huguette, A l’instar de ce M. Jourdain qui faisait de la prose sans le savoir, je vous découvre faisant de l’antisémitisme sans même vous en rendre compte. Samedi dernier, le 31 janvier sur RFO midi, à la sortie d’une douteuse manifestation de soutien au Hamas Palestinien, vous déclarez, la bouche en fleur -vénéneuse- que […]

Ecrit par zinfos974 – le dimanche 01 février 2009 à 23H55

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

Chère Huguette,

A l’instar de ce M. Jourdain qui faisait de la prose sans le savoir, je vous découvre faisant de l’antisémitisme sans même vous en rendre compte.
Samedi dernier, le 31 janvier sur RFO midi, à la sortie d’une douteuse manifestation de soutien au Hamas Palestinien, vous déclarez, la bouche en fleur -vénéneuse- que « 91% des Israéliens n’ont aucune compassion pour le peuple palestinien« .
Ce qui, traduit dans le vocable du quidam lambda prompt aux raccourcis tranchants, donne à peu près cela: « 91% des Juifs sont des être inhumains« .

Je ne vous en veux pas, chère Huguette, je mets cela sur le compte d’une ignorance et d’une profonde bêtise tout de même difficilement acceptable chez la notable et l’élue que vous vous targuez d’être.

Sachez, chère Huguette, que la compassion, c’est par exemple une armée si éthique, qu’elle avertit les habitants des zones surpeuplées de civils, et où se terrent de lâches terroristes que vous vous obstinez à qualifier de combattants, qu’une opération militaire va y avoir lieu, quitte à perdre son effet de
surprise;

La compassion, ma bonne Huguette, c’est aussi quand un peuple choisit de risquer la vie de ses fils en les envoyant combattre des islamistes fanatisés dans des ruelles surpeuplées et piégées,  justement pour éviter au maximum les morts civiles, plutôt que de bombarder le quartier sans y faire entrer un seul homme;
La compassion, Madame Bello, c’est quand un peuple entier subit pendant huit longues années les tirs de roquettes meurtrières en évitant de s’emporter;
La compassion, c’est quand des médecins Juifs et Israéliens soignent dans leurs hôpitaux ceux que vous appelez « activistes » palestiniens et qui ont raté leurs attentats meurtriers à Tel-Aviv, Jérusalem, Ashdod ou Haïfa;
La compassion, c’est lorqu’au plus fort du conflit, l’une des parties, toujours la même, la partie Juive, autorise et subventionne l’entrée régulière de convois humanitaires dans Gaza pour soulager les palestiniens, en sachant que les fous de Dieu duHamas détournent les denrées salvatrices et profitent de ces répis quotidiens pour lancer leurs bombes sur Israël.

Voila, très chère Huguette ce qu’est la compassion. Vous voyez qu’en la matière l’armée de défense d’Israël, et le peuple Juif tout entier pourrait vous en remontrer.

Mais à l’inverse, Madame Le Maire de Saint-Paul, est ce que vous même avez fait preuve ne serait-ce qu’une fois de compassion envers le peuple Juif ?
Où étiez vous pendant ces 8 longues années où les enfants, les femmes, et tous les civils de Sdérot ont reçu près de 8000 missiles sur leur ville ?
On ne vous a pas vu beaucoup défiler à cette occasion !

Pourtant, vous en aviez du temps: huit ans d’enfer pour eux, mais huit ans d’intrigues politiques pour vous: incomparable n’est ce pas ?

Avez vous fait preuve de compassion envers les enfants, les femmes, les civils palestiniens en dénonçant l’abomination du Hamas qui consistait à les utiliser cyniquement comme bouclier humain, comme chair à canon ?
Avez-vous fait preuve de compassion envers les 1200 partisans du Fatah Palestinien assassinés par les fous du Hamas lors de leur coup d’état en 2006 ?
Avez vous fait preuve de la plus petite compassion lorsque ces fanatiques ont réinstauré la charia dans leur territoire, cette charia si prompte à fouler du pied les droits de la femme dont vous vous prétendez être une ardente défenderesse ?

Alors Huguette, un peu de pudeur: n’ayez pas cette fausse hypocrisie aujourd’hui de dénoncer « 91% des Juifs » pour manque de compassion.

Vous invitez vendredi la communauté Juive de la Réunion à commémorer la fin d’Aushwitz et vous participez samedi à une manifestation qui compare de manière obscène la Shoah à la guerre de Gaza.
C’en était si écoeurant que même les représentants de tout le groupe interconfessionnel de la Réunion, Musulmans compris, ont décidé de ne pas joindre leurs voix à celle des organisateurs.

Si vous n’avez, Huguette, de compassion que pour les Juifs de la Shoah, sachez que les Juifs d’aujourd’hui, survivants de la Shoah comme les autres, n’ont pas besoin de votre pseudo-sentiment de pitié qui vous donne un vernis de bonne conscience.

Et si je peux enfin vous donner un conseil, je vous invite à lire le point de vue de la sociologue syrienne et musulmane Wafa Sultan (sur Aafaq.org) qui dans son dernier article intitulé « Gaza ou l’hypocrisie inégalée » ose sans détour écrire que « l’extermination de tous les enfants de Gaza importe peu aux dirigeants islamistes et du Hamas » qu’elle qualifie par ailleurs de « sécrétion islamique terroriste au comportement irresponsable à l’égard de sa population« .

En voila une femme qui a du courage, une femme admirable, une femme qui a certainement une trempe sans commune mesure avec celle dont on peut faire preuve en découpant aux ciseaux des tee-shirts sexistes dans les supermarchés de Saint-Denis, n’est ce pas chère Huguette ?

Chacun a l’envergure qu’il peut …

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La paix dans les cœurs et le courage de l’esprit pour une extinction des foyers de tension.

Nous vivons dans un monde où les conflits et les tensions sont malheureusement monnaie courante. Des foyers de tension persistent dans de nombreuses régions, causant souffrances et désespoir aux populations concernées. Face à cette situation, il est plus que jamais nécessaire de faire appel à la paix dans les cœurs et au courage de l’esprit pour que nous puissions obtenir des actes tangibles dans la cessation de ces foyers de tension.