Revenir à la rubrique : Social

La CGTR-PTT dépose ses pétitions à la préfecture

Suite au projet de privatisation de la Poste, la CGTR-PTT a entamé la signature de cartes-pétition sur tout le département. Ce matin, le syndicat s'est réuni devant la préfecture où il devait déposer les pétitions collectées.

Ecrit par Johanne Chung To Sang – le mardi 15 décembre 2009 à 11H26

« Une bonne partie de la population est encore très attachée au service public postal », clamait ce matin Jean-Luc Vélia, secrétaire départemental à la CGTR-PTT. C’est une des raisons pour laquelle lui et les autres membres de la CGTR ont mené cette action contre la privatisation de la Poste, en faisant signer des cartes-pétition. Ce sont au total 3.342 signatures qui ont été collectées et déposées à la préfecture ce matin.

Ce dépôt de pétition intervient aujourd’hui, le 15 décembre, jour où est prévu que les députés examinent le projet de loi de privatisation de la Poste. Une votation citoyenne avait été organisée le 3 octobre 2009, dans le but de faire réagir le gouvernement et provoquer l’organisation d’un réel référendum, demandant l’avis de la population quant à l’avenir du service postal.

« On peut toujours changer les choses »

« Nous gardons espoir, on peut toujours changer les choses. La votation du 3 octobre 2009 nous l’a montré, on ne s’attendait pas à ce que tant de monde vote », a déclaré Jean-Luc Vélia. En octobre, ce sont 2,3 millions de français qui avaient manifesté leur soutien au comité contre la privatisation de la Poste.

Pour finir, le secrétaire départemental de la CGTR-PTT appelle « les élus locaux et les députés du département à entendre que le peuple réunionnais ne veut pas de la privatisation de la Poste ».

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Les journalistes du Quotidien campent devant le tribunal

Une vingtaine de journalistes du Quotidien de La Réunion se sont installés devant le tribunal judiciaire de Saint-Denis. Une décision est attendue ce mercredi sur le sort du média placé en liquidation judiciaire depuis le 4 octobre.

Débrayage des préparateurs en pharmacie au CHOR

Une vingtaine de préparateurs en pharmacie hospitalière ont manifesté leur colère ce jeudi et ont pris part au mouvement de grogne nationale. Ils demandent notamment une révision des échelons et l’officialisation du diplôme d’État.

L’avenir du Quotidien de La Réunion entre les mains du tribunal de commerce

Alfred Chane-Pane et Henri Nijdam ont défendu leur projet respectif de reprise du Quotidien, mercredi après-midi à la barre du tribunal de commerce de Saint-Denis. Le premier a fait valoir le fait qu’il détenait une imprimerie ultra-moderne, tandis que le second a rehaussé son compte courant d’associés à 1,5 million d’euros. Le délibéré interviendra le 3 avril.