Revenir à la rubrique : Economie

La Capeb rejette l’accord Medef-Cospar

La Capeb (Confédération de l’Artisanat des Petites Entreprises du Bâtiment) a convié la presse ce matin pour justifier sa position face à l’accord signé entre le Medef et le Cospar.

Ecrit par Melanie Roddier – le samedi 30 mai 2009 à 13H11

Tous les ans, la NAO (négociation annuelle obligatoire) permet une revalorisation salariale. En ce qui concerne le secteur du bâtiment, et notamment la Capeb (confédération  de l’artisanat des petites entreprises du bâtiment), ces négociations obligatoires de revalorisation de salaire ont eu lieu il y a un mois. « Le monde salarial a signé un protocole pour une augmentation de l’ordre de 3% » explique Joël Melchior, le président de la Capeb.

Il est donc hors de question pour la confédération d’accepter une nouvelle hausse salariale : « L’accord entre le Medef et le Cospar, qui prévoit une hausse de 50 euros des salaires, ne nous concerne pas. Nous, petites entreprises du BTP, ne sommes pas d’accord et nous ne pourrons pas faire face à une double revalorisation des salaires« , a lancé fermement Joël Melchior.

La Capeb va notamment interpeller les candidats à l’élection européenne pour les sensibiliser sur la situation des petites entreprises. Ecouter l’interview de Joël Melchior ci-dessous.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La Chambre verte dans le rouge

La Chambre d’Agriculture de La Réunion est dans une situation financière difficile. Dans son rapport rendu public ce vendredi, la Cour des Comptes pointe notamment le sureffectif et a émis quatre rappels au droit. La Chambre consulaire pourrait être placée sous tutelle renforcée si elle ne redresse pas la barre.

Matinées de l’Emploi Agricole spéciales « Canne »

À l’approche de la campagne sucrière, la Chambre d’agriculture et ses partenaires organisent les Matinées de l’emploi agricole les 16 et 18 juillet prochains dans le Sud et l’Ouest de l’île. L’objectif : informer, accompagner et mettre en relation les demandeurs d’emploi et les exploitants agricoles à la recherche de main d’œuvre.