Revenir à la rubrique : Social

La BU sera fermée demain

Toujours pas d'issue dans le bras de fer qui oppose l'administration de l'Université de la Réunion et le personnel de la BU. L'université ne compte pas changer le calcul des primes des agents, et du coup, ces derniers menacent de fermer la bibliothèque tous les samedis et de raccourcir les heures en semaine.

Ecrit par Melanie Roddier – le vendredi 06 février 2009 à 17H45

Demain, la BU ne sera pas ouverte aux étudiants. Il se pourrait même qu’elle ferme plus tôt en semaine si un accord n’est pas rapidement trouvé entre l’administration et le personnel.
En cause, la répartition des primes remise en cause par les syndicats qui a provoqué la décision de l’université d’en modifier le calcul.
Contrariés, les agents de la BU ont pris la décision de ne plus travailler les samedi. Une situation qui ne réjouit pas les étudiants, « premières victimes de ce conflit » rappelle Gilles Leperlier, le président de l’Unef.
Pis, les agents envisagent même de fermer la bibliothèque universitaire plus tôt dans la semaine. Au lieu de 19 heures, les portes seront closes dès 17 heures.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Retour en images sur le défilé du 1er mai

À l’occasion de la journée internationale de la fête des travailleurs ce 1er mai, un défilé s’est tenu ce mercredi matin entre le Jardin de l’État et la préfecture à Saint-Denis. Les organisations syndicales (CGTR, FO, FSU, SAIPER, Solidaires, UNSA et Union Etudiante 974) avaient appelé à une mobilisation visant à promouvoir la paix, la défense des libertés syndicales et démocratiques et la lutte contre la vie chère. Photos : Pierre Marchal/Anakaopress

1er mai à Saint-Denis : Un défilé placé sous le signe de la paix et de la lutte contre la vie chère

À l’occasion de la journée internationale de la fête des travailleurs ce 1er mai, un défilé est prévu à partir de 10h entre le Jardin de l’État et la préfecture à Saint-Denis. Les organisations syndicales (CGTR, FO, FSU, SAIPER, Solidaires, UNSA et Union Etudiante 974) appellent à cette mobilisation avec un accent mis sur la paix, la défense des libertés syndicales et démocratiques et la lutte contre la vie chère.

Aurore Bergé : “La Réunion a pris conscience de la nécessité de briser le tabou des violences intrafamiliales”

Ce mardi, la ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, a inauguré la nouvelle maison des femmes, de la mère et de l’enfant de Saint-Paul. Ce lieu a vocation à devenir un guichet unique regroupant des professionnels de santé du CHOR et des associations de lutte contre les VIF pour aider les femmes victimes de violence à se reconstruire.