Revenir à la rubrique : Blog de Pierrot

La 5ème vague n’est pas finie qu’on nous en promet une 6ème en janvier !

Alors que nous sommes encore confrontés aux conséquences de la 5ème vague du Covid-19, Martin Hirsch, le directeur des Hôpitaux de Paris, a suggéré aux Français ce matin sur RTL de faire attention lors des fêtes de fin d'année, de "ne pas faire la bamba partout" car sinon, ils risqueraient de subir une 6ème vague de l'épidémie en janvier.

Ecrit par – le lundi 13 décembre 2021 à 22H07

Invité ce matin sur RTL, Martin Hirsch, le directeur de l’AP-HP a demandé aux Français de « ne pas faire la bamba partout » pendant les fêtes de fin d’année, dans l’espoir d’éviter une 6ème vague du Covid-19 en janvier.

Il craint que la proximité engendrée par les réunions de famille pendant les fêtes de fin d’année et la propagation du variant Omicron, ne provoquent une recrudescence de cas d’infection.

« On n’a pas dit un mot de la sixième vague, avec Omicron, qui va venir après, en janvier« , a lancé Martin Hirsch. Il a cependant ajouté que cette vague pourrait être atténuée grâce aux comportements des citoyens : « Qu’on essaie de préserver le fait qu’on se retrouve en famille, on le comprend très bien. Mais en revanche, ce n’est pas la peine d’aller faire la bamba partout, sinon on va foutre l’hôpital en carafe« , a-t-il affirmé.

 

 

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Pierrot Dupuy répond à Jacques Tillier

J’ai eu les honneurs de l’édito de Jacques Tillier dans le JIR de samedi matin. Ça faisait longtemps que ça n’était pas arrivé…
De quoi est-il question ?

Pierrot Dupuy – Ces salauds de chômeurs

Le patron des Républicains propose rien de moins que de vendre encore plus d’essence et de gasoil. Et cerise sur le gâteau, de le faire payer par ces salauds de chômeurs !

Turbulences à la direction d’Air Austral

Alors que tous les observateurs pensaient qu’Air Austral était sortie d’affaire et que les choses allaient rentrer dans l’ordre avec l’arrivée du groupe Clinifutur aux commandes et le départ de Marie-Joseph Malé de la direction, voilà que la compagnie aérienne régionale est à nouveau secouée par des turbulences.
Le DRH ainsi que deux autres membres de son service ont été mis à pied hier et convoqués à un entretien préalable la semaine prochaine en vue d’une sanction.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial