Revenir à la rubrique : Actu Ile de La Réunion

La 0-3000 bientôt ! Le triathlon le plus haut du monde à La Réunion

Bien plus qu'une simple course, elle est une expérience de vie, une invitation au voyage. Son intensité ne réside pas que dans la performance qu'elle exige mais également dans l'émotion qu'elle procure. La 0-3000 est née de la passion d'un homme qui a su faire fusionner son amour du triathlon et sa fascination pour les paysages de notre île. Cet homme, c'est François Pierré. Il est à la fois triathlète, président de club et organisateur de courses : une logique triple casquette pour ce spécialiste du triple effort.
A quelques jours du coup d'envoi de la 3e édition de celle que l'on surnomme déjà la Verticale des Fous, François Pierré nous a accordé une interview.
Portrait d'un passionné et genèse d'une course qui n'a pas fini de faire parler d'elle et de la Réunion !

Ecrit par Christelle-Suzanne – le mercredi 23 novembre 2022 à 07H55

François Pierré, pourriez-vous vous présenter rapidement aux lecteurs et, pour les non-initiés rappeler en quoi consiste un triathlon ?

Je m’appelle François Pierré. Je suis installé sur l’île depuis plus de 20 ans et j’exerce en tant que professeur à l’université de la Réunion. Je pratique le triathlon. J’organise des courses mais il m’arrive encore de participer à des compétitions. J’adore le côté défi que cela représente. Alors le triathlon, qu’est ce que c’est ? Comme son nom l’indique, il est constitué de 3 sports. Nous avons dans l’ordre des épreuves la natation, le vélo et la course à pied.

En 2013, vous avez créé le Club Triathlon Réunion dont vous assurez la présidence. Vous portez haut les valeurs de ce sport et vous contribuez grandement au rayonnement de la discipline dans l’île. La Réunion est-elle pour vous une terre de triathlon ?

La Réunion est une terre de triathlon pour plein de raisons. D’abord, parce que des Réunionnais s’illustrent dans ce sport. Je pense à David Hauss qu’on ne présente plus et qui a été sacré champion d’Europe de triathlon en 2015. Il y a aussi Milan Larivière qui est devenu champion de France minimes 2021 et a terminé 5ème au championnat de France Cadets 2022. Évidemment, je n’oublie pas ma fille Marjolaine Pierré qui a été élue meilleure triathlète française et a terminé 6ème au championnat du monde ITU (International Triathlon Union). En dépit du nombre de licenciés qui n’est pas énorme, il y a des champions réunionnais qui gagnent des titres et qui ont une reconnaissance au niveau international. On doit aussi parler de la facilité que l’île procure au niveau des entraînements : on peut sans problème nager en eau libre et il faut noter la diversité et la qualité des routes qui permettent aux cyclistes et aux coureurs d’évoluer dans de bonnes conditions et en toute sécurité le plus souvent. Le climat aide aussi et fait que tout est réuni pour optimiser les entraînements. D’ailleurs, chaque année les équipes de France olympique et paralympique de triathlon viennent effectuer des stages dans l’île.

Comment en arrive t-on à imaginer une course telle que la 0-3000 ? Quel est l’ADN de ce triathlon ?

Je vous avoue que je ne m’en souviens plus (rires). Mais je n’ai rien inventé . Des gens faisaient déjà ce trajet. Je me suis juste dit que ce serait sympa de faire ce parcours dans le cadre d’un triathlon. Je ne m’attendais absolument pas à l’engouement qui allait naître autour de cette course.

Quant à son nom la 0-3000, ça allait de soi : on part à zéro et on arrive au sommet. On nage dans les eaux du lagon de Saint-Pierre. On prend ensuite la route de Cilaos et l’arrivée se fait au sommet du Piton des Neiges. L’entrée dans le cirque de Cilaos est simplement magique et l’ascension du Piton des Neiges rend cette course unique et en fait sa spécificité. Finalement, la course à pied se transforme en trail. Mais au-delà de la distance, cette course peut représenter un défi personnel que les gens se lancent et la quête du sommet dépasse l’aspect sportif. Il y a une sorte de symbolique que je ne saurais vous expliquer mais qui séduit les coureurs et les amène à se surpasser.

Le 3 décembre prochain au lagon de Saint-Pierre, ce sont pas moins de 650 participants qui seront dans les starting-blocks. Comment se passe l’organisation à une semaine de l’évènement ?

Une organisation, ça se passe toujours mal. Organiser c’est se créer des problèmes (rires). On est confronté à des difficultés administratives, humaines et financières. Nous ne sommes que trois à gérer toute l’organisation. A deux semaines du lancement de la course, nous sommes toujours en train de régler des soucis. Fort heureusement, j’ai appris à déléguer.

Pourriez-vous nous donner une idée du plateau d’athlètes au départ ?

Nous aurons des pointures locales telles que Fabien Céleste, Sébastien Macé et Mathieu Desserprit pour le triathlon. En duathlon, nous accueillons cette année beaucoup de trailers dont Amélie Huchet, la gagnante de la Mascareignes 2022. Étienne Tortelier, le gagnant du tout de l’île cycliste de l’année dernière, nous fera également l’honneur de sa présence.

Au niveau international, Julien Absalon, double champion olympique et quintuple champion du monde de VTT sera de la partie. Warren Barguil, maillot à pois du tour de France, vainqueur du championnat de France professionnel sur route et vainqueur d’étape sur le tour de France et d’Espagne sera également sur la ligne de départ samedi 3 décembre.

En l’espace de quelques heures, les triathlètes sillonneront l’île en passant du lagon au plus plus haut sommet de l’île. Difficile de faire plus complet en matière de panoramas. Est-ce là un moyen de déclarer votre flamme à l’île intense ?

(Rires) Effectivement, on ne passe pas simplement de 0 à 3000. On passe par une variété de paysages qui font de la Réunion un endroit unique. Déclarer ma flamme, je ne sais pas, ce n’est pas mon fort. (rires) C’est plutôt une façon de vouloir magnifier la Réunion et une volonté d’offrir quelque chose aux Réunionnais, un moyen de fédérer aussi.

Quel avenir souhaitez-vous à la 0-3000 ?

Nous bénéficions déjà d’une très belle visibilité. Un reportage de 26 min réalisé par L’Équipe TV sera diffusé le 1er janvier 2023. France 2 va nous accorder un reportage de 7 minutes dans Stade 2. La visibilité offerte à la course et à la Réunion est juste incroyable !
Je souhaiterais aujourd’hui faire de la 0-3000 une course populaire. 650 participants c’est bien mais pas assez pour que les institutions commencent à s’intéresser réellement à nous, à nous entendre et à nous aider financièrement et logistiquement. Il faudrait que nos acteurs locaux adhèrent à la 0-3000 autant que les athlètes et le grand public.

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Atteint du syndrome Ravine, Maël appelle à la solidarité pour enfin sortir de chez lui

Le Saint-Joséphois de 23 ans connaît une dégradation de son état de santé depuis 18 mois, ce qui a nécessité un changement de fauteuil roulant, passant d’un manuel à un électrique. Le problème, c’est que ce nouveau siège n’est pas adapté à la voiture pour laquelle ses parents se sont déjà sacrifiés. En conséquence, Maël est contraint de rester chez lui ou de sortir sans aucune capacité d’autonomie. Ses parents ont donc lancé une cagnotte afin de financer un nouveau véhicule.

Sainte-Marie fait un grand pas sur la résorption de son déficit

Le second conseil municipal de l’année à Sainte-Marie s’est déroulé ce vendredi et a été principalement marqué par les discussions autour des orientations budgétaires. Avec des marges de manœuvres financières quasi retrouvées, le maire de Sainte-Marie, Richard Nirlo, annonce que la commune pourra enfin relancer de nombreux chantiers à l’arrêt, comme l’école de Beauséjour, dont la livraison est attendue pour 2025.

Mc Duc : “Il sait encore rapper le tonton !”

Après le buzz de sa prestation pour le Paris Centre Challenge de Black M, Mc Duc prépare un nouveau sigle. L’artiste urbain peï revient sur son parcours dans une interview pour Zinfos974.

4 voies du Tampon : Une voiture sur le toit

Un accident vient de se produire sur la quatre voies du Tampon. Un véhicule se trouve sur le toit au milieu de la voie descendante voiture sur le toit. De gros ralentissement sont en cours dans le secteur.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial