Revenir à la rubrique : Communiqué

Konférans déba lo 19 ek Maximin Boyer

La célébration réunionnaise 2008 de la Journée Mondiale de la Philosophie se termine ce vendredi 19 décembre. Ce sera avec la conférence-débat prévue de 10 heures à 11 heures dans la Maison de Quartier de Pierrefonds à Saint-Pierre. Cette rencontre est organisée par Philippe Abrantès. Elle sera animée par Maximin Boyer, militant culturel, artiste, fondateur […]

Ecrit par zinfos974 – le mercredi 17 décembre 2008 à 11H43

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

La célébration réunionnaise 2008 de la Journée Mondiale de la Philosophie se termine ce vendredi 19 décembre. Ce sera avec la conférence-débat prévue de 10 heures à 11 heures dans la Maison de Quartier de Pierrefonds à Saint-Pierre. Cette rencontre est organisée par Philippe
Abrantès.
Elle sera animée par Maximin Boyer, militant culturel, artiste, fondateur du groupe Kayanmbé, et par Fred Élisabeth. Elle portera sur le thème: « Lèsklavaz Maronaz Libèrté ». Un rendez-vous à ne pas manquer au
moment où nous célébrons le 160ème anniversaire de l¹abolition de l¹esclavage à La Réunion et le 60ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l¹Homme.
Voici les informations envoyées à ce sujet au Cercle Philosophique Réunionnais (CPR) par Maximin Boyer.

« Kisa mi lé :
Maximin Boyer.
Né le 1er 07 1956 a Ste Suzanne la Renésans dann inn famiy 11 zanfan, a mwin lo dernié.
Dé laz 9 – 10 zan mi rebèl èk lekol kolonial, mi prefèr alé koup kann èk mon granmoun, la fors lo sistème i espedié a mwin lapeka, epi larmé,  dann ponpié Paris, la mwin na vintan mi rotourn dann mon pei, la mi rant dann lo mouvman indepandis èk radio Pikan, nou kré Lantant maloya, an 1989 mi fé nèt lo group Kayanmbé, ousa lèrla mi prépar in 7è albom èk in liv si lespri maronèr.

Konférans déba po lo 19 mézon kartié pièrfon 10H00 -11H00 :
sa lé organizé par Filip Abrantès
Animé par mwin minm èk Fred Elisabeth
³Lesklavaz Maronaz Libèrté², lo kozman i komans konm sa :
Nou lé dann lané1663, si koté madagaskar, dé pèp lantrinn fé la gèr, po kwé, lé dé idi sé nou lariv promié tèrla, aryink po sa minm zot i batay, sé lo pèp bann Sakalava èk bann Merinas.
An novanm dann lo minm lané, in bann boug, èk fanm malgas i ariv la renion èk 2 marin eropein, in deseni pli tar lo promié kolonial i debark èk son lordonans li instor lesklavaz,
Sé sa ni sar kozé.

Lo bann kestion :
Kèl fors té aminn nout zansèt rant Maronèr ?
Dovan la lwa i sort deor lé inpozé kèl rokour zot lavé ?
lintèrdiksion lo maryaz miks lafé gro dega dann koko kreol, zordi kosa fo ni fé po répar tousala ?…« 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Rapport 2023 sur les délais de paiement dans les DCOM de la zone euro

Le rapport 2023 de l’IEDOM révèle que les délais de paiement interentreprises dans les DCOM de la zone euro continuent de diminuer, se rapprochant des délais nationaux, malgré des défis persistants dans la construction et le secteur public. Les disparités géographiques demeurent importantes, avec des délais particulièrement élevés en Guyane et à Mayotte.