Kamasucre [Chroniques Érotiques]

[KAMAZONE] #UneCollègueEntreprenante


Rédigé le Mardi 16 Mai 2017 | Par Abdel | Lu 3662 fois | 0 commentaire(s)


Troisième chronique de la KAMAZONE. Merci à Abdel ! Sa chronique à découvrir ci-dessous :


Vous aussi envoyez-moi vos textes (via Facebook, par message privé)
Vous aussi envoyez-moi vos textes (via Facebook, par message privé)
Elle était là, face à moi. Belle, élégante, jambes nues, sa jupe remontait très haut. Elle portait des escarpins chair, qui se confondaient avec sa peau, dessinant ainsi une jambe taillée à la perfection et un pied fin délicat qu'on baiserait délicatement du bout des lèvres. Sa jupe "crayon" disent-ils, moulait à la perfection son magnifique petit taille crayon. 

Son décolleté était à la charnière de l'insolence tout en restant très pudique, la faute à votre état d'esprit qui suit le regard. Un maquillage naturel, un rouge aux lèvres "nude", c'est cela? Bref, elle me fit rêver pour peu que je gardai les yeux ouverts! Voilà donc Valérie en train de m'expliquer la stratégie, les notions, notre dossier quoi.

Et moi, qui bandais bestialement sous le bureau en train de m'imaginer la meilleure position pour la prendre afin de jouir au maximum de ses atouts. D'ailleurs quand elle parle on imagine aisément ses lèvres de suceuse dès lors qu'elle les manie à la perfection afin de prononcer chaque syllabes.
- Heh oh ! tu m'écoutes là, où tu te rinces les yeux dans mon décolleté ?
- Je t'écoute ! Continue. Je suis d'accord avec toi, tu as bien travaillé le dossier
- Tiens, regarde cette pièce là.

Je me lève pour regarder et elle garde les yeux grand ouverts. Puis je m'approche d'elle et me penche au dessus de son épaule pour voir ledit document. Voilà que j'ai une meilleure vue sur ses seins laiteux et fermes, semble-t-il. Mais... elle ne porte même pas de soutif ! Ils sont donc bien fermes et de ce je peux voir au travers de son chemisier, ils sont aussi fiers! Ils pointent la direction du nord ! Je remarque une gêne et Valérie devient peu causante.

- Qu'est ce qu'il y a ? c'est bon continue! C'est un bon argument d'exploiter cet élément ! 
- ...
-  Valou? 

Elle commence à parler et tourne sa tête vers moi mais tombe nez à nez avec ma forte protubérance, que je ne peux cacher. Elle éclate de rire.

- Sympa ! déjà que je suis gêné, tu ne me facilite pas!
- Gêné ? Pourquoi ? Je suis flattée, au contraire, fais voir!
- Quoi ??
- Bah quoi y'a pas de mal ! je te fais de l'effet mais tu m'as reluqué ! A mon tour, laisse-moi voir ça.

Et là elle commence à caresser ma verge au travers du tissu avec délectation. - Hummm.. pas mal ! Allez je te suce à condition que tu m'enfiles après ? Mais c'est moi qui commande ok?
- What?
- Allez c'est bon joue pas avec moi ! Je sais que t'en as envie, et moi aussi d'ailleurs surtout avec une bonne bite ! Mais fais le bien, j'ai envie de prendre mon pied.
- Et ton copain ?
- Il est là ?
- Non mais je veux dire..
- Arrête un peu et active toi, j'ai grave envie là. 

Elle commençait déjà à ouvrir ma braguette d'une main et à se toucher de l'autre.

- Tu sais que je suis marié ?
- Tais-toi et apprécie !

Elle entrepris une fellation naturelle et délicieuse.. des lèvres de velours et une langue joueuse ! Son secret : elle ne te quitte pas des yeux sauf pour regarder l'objet de son plaisir avec envie.

- Alors ? Ça va ou tu vas pas tenir? 
Et là elle explose de rire.. Elle lèche le sexe tendu du bout de la langue en souriant. La garce, elle savait jouer et me maitriser!

- Allez maintenant à mon tour!
Elle se dirigea vers la porte du bureau et le verrouilla. "Pour la première y'aura que nous deux non?" et là elle souleva sa jupe jusqu'au hanches dévoilant un magnifique cul bien bombé dépourvu de toute dentelles! "Tu vois j'avais prévu des sauts de cabris!"

Elle se mit près du bureau, posa ses mains et se cambra divinement tout en retournant la tête vers moi comme pour me défier. "T'attends quoi d'autres comme invitation? prends moi!" La chevauché débuta d'abord délicatement. Je prenais mon temps pour la pénétrer, millimètre par millimètre lentement jusqu'à la garde avant de commencer de doux va et vient. "Salop tu sais y faire ! Si t'es sage, t'aura un bonus du coup!" Après quelques minutes, elle me poussa et se retira "Au bureau! Assieds toi et je vais te montrer comment j'ai envie de baiser". Ses mots raisonnaient en moi..

Assis sur la chaise, elle m'enfourcha et commença une cadence diabolique. On entendait même les claquements alors que je tenais tout de même son joli petit cul dans les mains. Elle se cambrait et jetait la tête en arrière. Elle était belle. Seul son plaisir comptait, j'oubliais mon sexe. Ma queue était a elle, faisait partie de son corps.

Elle se mordit les lèvres puis stoppa. "Allez t'es prêt, je pense!" Elle se mit à 4 pattes sur le bureau et me fit injonction :" Broute moi". Interloqué, je commençai un cunni délicat mais avec des coups de langue violents. "Pas mal, mais t'es pas au bon endroit!" (éclat de rire) Elle mis ses mains entre ses jambes et commençait à se caresser. "Ici c'est pour moi, toi va voir ailleurs." J'ai compris, elle voulait que je lui prépare ... (À suivre)

Abdel

****** 
[KAMASUCRE] Le lien vers le récap' de tous les épisodes juste ici : La totale



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 31 Octobre 2017 - 16:35 [KAMAZONE] Biexpérience

Vendredi 14 Juillet 2017 - 13:25 [KAMAZONE] #DéformationVolontaire


Facebook
Twitter
Rss
Mobile