Revenir à la rubrique : Actu Ile de La Réunion

Jeux des îles : Premier regroupement pour les athlètes

Le Comité régional olympique et sportif (CROS) organisait, dimanche 30 juillet, au Jardin d’Eden (L’Hermitage-les-Bains), un premier regroupement des sportifs composant la délégation réunionnaise pour les 11e Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI), qui se dérouleront du 25 août au 3 septembre à Madagascar. Plusieurs centaines d’athlètes étaient ainsi présents pour rencontrer l’équipe médicale, obtenir des informations sur leur vol ou leur lieu d’hébergement, et échanger, lors d’un moment convivial, avec tous ceux qui porteront fièrement les couleurs de La Réunion et tenteront d’y revenir avec une médaille.

Ecrit par Département-de-La-Réunion – le dimanche 30 juillet 2023 à 13H30

Ce rassemblement des membres du Club R était l’occasion pour le conseiller départemental Philippe Potin, représentant le Président Cyrille Melchior, d’assurer aux sportifs qu’ils ne seront pas seuls face aux défis qui les attendent. « Tous les Réunionnais vous regarderont, vous soutiendront, vibreront avec vous » leur lançait-il après leur avoir rappelé la maxime olympique de Pierre de Coubertin : « L’important dans la vie n’est point le triomphe mais le combat ; l’essentiel ce n’est pas d’avoir vaincu, mais de s’être bien battu ».

Claude Villendeuil, président du Cros, rappelait, lui, le rôle des partenaires, dont le Département, dans l’organisation d’un tel événement. Mais surtout, le Cros donnait aux athlètes les informations les plus récentes sur le déroulement des compétitions.

« On a hâte de se confronter aux autres », commentait la nageuse Emma Morel, déjà détentrice, à 26 ans, de 18 médailles d’or ramenées de ses trois premières participations aux Jeux des îles. Et plutôt confiante dans ses chances d’en glaner quelques nouvelles, notamment en papillon, sa spécialité. « Je me sens plus forte qu’il y a 4 ans, continuait-elle. J’espère le confirmer. Il y a du niveau aux Seychelles et à Maurice, on verra… »

Moins classée parmi les favoris, la délégation réunionnaise de pétanque affichait néanmoins, dimanche 30 juillet, un enthousiasme communicatif. « Je suis pleine d’émotions, expliquait tout sourire Claudie Grosset, généralement tireuse du milieu. On est tous très pressés d’y être. Nous sommes en pleine phase de préparation et on veut être en pleine possession de nos moyens. Nous ne sommes pas favoris face aux Malgaches, mais on ne sera pas derniers. »

Seule femme de la délégation handisports, Chelsy Nacaouele ira courir le 1 500 mètres fauteuil. Une première pour celle qui vient de reprendre la compétition après l’avoir mise de côté pour ses études. « J’appréhende un peu, confiait-elle. C’est ma première participation et je ne sais pas trop comment ça va se passer. Je croise les doigts. » Surtout, elle s’entraîne trois fois par semaine avant le grand départ, fixé au jeudi 24 août pour la quasi-totalité des sportifs réunionnais. La cérémonie d’ouverture des 11e Jeux des îles est programmée le lendemain.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Un incendie se déclare dans un immeuble SIDR à Saint-Denis

Ce mercredi peu avant 19 heures, un appartement situé au 1er étage de la résidence SIDR Camp Jacquot situé à l’angle de la rue Camp Jacquot et général de Gaulle à Saint-Denis a pris feu. Les sapeurs pompiers ont déployé la grande échelle pour accéder à l’appartement en proie aux flammes. Fort heureusement, il n’y a pas de blessés à déplorer. Par mesure de précaution, l’ensemble de l’immeuble a été évacué.

Viol d’une prostituée sur la voie publique : L’auteur présumé ne voulait pas payer

Gabriel*, mis en examen le 25 août 2022 pour un viol commis la veille sur une prostituée rencontrée via les réseaux sociaux, a donné des explications variables sur le non paiement de ses services. Il a été décrit par des experts comme ayant des difficultés relationnelles mais sans dangerosité criminelle. Malgré sa demande de libération, la chambre de l’instruction a maintenu sa détention, suivant l’avis du parquet général qui craint qu’il exerce des pressions sur la victime.