Revenir à la rubrique : Société

Jean-Marc Ayrault à La Réunion pour les commémorations de l’abolition de l’esclavage

L’ex-premier ministre sous la mandature de François Hollande est en visite dans notre île. Jean-Marc Ayrault, président de la Mission de la mémoire de l’esclavage, des traites et de leurs abolitions, participera aux commémorations de l’Abolition de l’esclavage les 19 et 20 décembre à St-Pierre, St-Denis et à St-Paul. L’occasion également pour Jean-Marc Ayrault de […]

Ecrit par N.P – le mercredi 19 décembre 2018 à 10H07

L’ex-premier ministre sous la mandature de François Hollande est en visite dans notre île. Jean-Marc Ayrault, président de la Mission de la mémoire de l’esclavage, des traites et de leurs abolitions, participera aux commémorations de l’Abolition de l’esclavage les 19 et 20 décembre à St-Pierre, St-Denis et à St-Paul.

L’occasion également pour Jean-Marc Ayrault de présenter la Fondation nationale pour la mémoire de l’esclavage aux acteurs de la société civile.

Initiée durant le précédent quinquennat et confirmée par Emmanuel Macron pour le 170ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage, la Fondation a pour objectif de reconnaître ce passé. Elle permettra également de rassembler  » tous les Français, de l’Hexagone et des outre-mer, autour d’un projet ancré dans les enjeux de la France d’aujourd’hui, en élargissant le récit national à l’histoire de la France outre-mer, en célébrant les héritages culturels, politiques et humains de cette histoire, en améliorant la visibilité des outre-mer dans l’Hexagone, en luttant contre le racisme et les stéréotypes, en conjurant les risques de ‘concurrence mémorielle’ « .

Etat, collectivités locales, institutions publiques majeures, grandes entreprises françaises, acteurs et personnalités de la société civile seront associés à ce travail de mémoire. Les statuts de la Fondation seront déposés prochainement au Conseil d’Etat pour une reconnaissance d’utilité publique en 2019.

 

Le programme: 

Mercredi 19 décembre 2018

10h00 Entretien avec le préfet de La Réunion

12h00 Visite guidée des Calbanons de la Cafrine, Grand-Bois, Saint-Pierre
Déjeuner populaire à Bassin Plat

15h00 Rencontre avec les associations et les institutions pour une présentation de la Fondation

17h30 Rencontre avec la presse, salons de la Préfecture, Saint-Denis

Jeudi 20 décembre 2018

10h00 Cérémonie de commémoration du 170e anniversaire de l’abolition de l’esclavage, Saint-Denis

13h00 Déjeuner avec le président du conseil départemental 17h00 Le  » Gran 20 désanm », Musée de Villèle, Saint-Paul 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Aurore Bergé : “La Réunion a pris conscience de la nécessité de briser le tabou des violences intrafamiliales”

Ce mardi, la ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, a inauguré la nouvelle maison des femmes, de la mère et de l’enfant de Saint-Paul. Ce lieu a vocation à devenir un guichet unique regroupant des professionnels de santé du CHOR et des associations de lutte contre les VIF pour aider les femmes victimes de violence à se reconstruire.

Aurore Bergé face à la réalité des violences intrafamiliales à La Réunion

La ministre de l’Egalité entre les femmes et les hommes a assisté ce mardi après-midi au Comité local d‘aide aux victimes (Clav), en présence des principaux acteurs de de la lutte contre les violences intrafamiliales (VIF). En 2023, 12 plaintes liées à ce fléau ont été enregistrées en moyenne par jour et tous les indicateurs demeurent à la hausse, malgré la « mobilisation générale » saluée par Aurore Bergé.