Revenir à la rubrique : Politique

Jean-Jacques Morel veut des responsabilités au sein de l’UMP

Le double échec de la droite en mars semble digéré. Et pour cause, Jean-Jacques Morel a annoncé ce matin sa candidature au poste de secrétaire de la première circonscription de l'UMP, élection qui aura lieu lundi.

Ecrit par Ludovic Robert – le vendredi 12 décembre 2008 à 13H35

C’est en présence de sa jeune garde que l’ancien conseiller général s’est présenté aux médias. « Le temps de la reconstruction est aujourd’hui venu » a t-il souligné. L’élection de ce lundi 15 décembre devrait lui apporter des réponses quant à son avenir politique proche.
Après neuf mois de « silence« , la décision de cette candidature semble avoir fait son chemin: « Il fallait que je fasse un examen de conscience et il était nécessaire de rechercher les causes de ces échecs. La droite était totalement inaudible et ce, faute de projets clairs!« .
L’ancien conseiller général s’était fait battre sur le fil aux cantonales de mars 2008. Seules douze voix le séparaient du socialiste Jean-Claude Fidji. Ce qui a ensuite motivé la décision du Tribunal administratif d’annuler l’élection du 4ème canton de Saint-Denis. 
Jean-Jacques Morel attend désormais le résultat de l’appel de son adversaire. Dans cette optique, il a repris son bâton de pèlerin dans ses quartiers de prédilection: Bellepierre, la Source et le Brûlé.
Pour l’ex-conseiller général, il faut agir vite : « Nous avons affaire à un Parti socialiste omniprésent à la mairie, au Conseil général et à la Région« .
La nécessité de reconstruire une opposition forte est primordiale pour celui qui brigue un nouveau mandat : « Il faut travailler pour la Réunion et non pour tel ou tel clan. Il faut trouver un juste milieu entre la défense intransigeante des Réunionnais et les réformes« .
Une fois désignés les délégués des cinq circonscriptions, les militants procèderont à la désignation du président de l’U.M.P. locale. Michel Fontaine est fortement pressenti à ce poste, comme Zinfos l’avait d’ailleurs annoncé dès le 7 octobre dernier ([cliquer ici pour lire l’article]urlblank:http://www.zinfos974.com/Michel-Fontaine-pressenti-a-la-tete-de-l-UMP-local_a971.html ). A l’heure actuelle, aucune autre candidature n’est connue.
Enfin, Jean-Jacques Morel a fait le tour de son équipe à la fois jeune et apparemment expérimentée avant de conclure sur son souhait de voir l’U.M.P. « proche des réalités et du quotidien« .
Sont aussi candidats à l’élection de délégué de circonscription et à celle de délégué national de l’U.M.P. :
–    CATICHE Alain
–    DOKI-THONON Philippe
–    MUSSARD Gérald
–    MAILLY Paul-Henry
–    SELOT-ISSOP Suliman

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Législatives : Huguette Bello dénonce l’accord partiel à gauche et appelle à l’union

Au lendemain de l’annonce d’un accord partiel concernant les candidatures pour les législatives anticipées à La Réunion, Huguette Bello, présidente de la Région Réunion, accompagnée de cinq députés et du secrétaire général de PLR, Emmanuel Séraphin, a lancé un appel pressant à l’union de la gauche, sous la bannière du « Nouveau Front Populaire ».

Inéligibilité d’André Thien Ah Koon : Le jugement d’appel confirmé

Une erreur dans le libellé du jugement rendu par la cour d’Appel en mai dernier a permis au maire du Tampon de continuer à exercer ses différents mandats encore quelque temps. Ce jeudi, après avoir évoqué l’affaire en chambre du conseil et à huis clos, la cour a corrigé l’erreur et confirmé l’inéligibilité de l’édile.

Michel Vergoz : « Le sursaut, c’est maintenant »

Le président du Mouvement politique Trait d’Union, Michel Vergoz, livrait ce jeudi son analyse sur les résultats des élections européennes qui a confirmé la forte poussée du Rassemblement national (RN). Soutien de la majorité présidentielle, le président du Mouvement politique Trait d’Union (MPTU), qui reconnait que la majorité présidentielle a été ébranlée par les résultats de ce scrutin, assure néanmoins que la dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron est décision « salutaire » pour l’avenir du pays.

Le Tampon : André Thien Ah Koon au bord des larmes à l’heure de dresser son bilan

André Thien Ah Koon a convié la presse ce jeudi matin pour évoquer son avenir politique ainsi que celui du Tampon et de la CASUD suite à sa condamnation à une peine d’inéligibilité.
Celui qui est encore maire du Tampon pour quelques jours, jusqu’à ce que le préfet lui notifie l’arrêt de la Cour d’Appel, a préféré lire un document. Il a réussi à conserver un semblant de self control jusqu’aux derniers mots, au moment de dire adieu aux Tamponnais, où sa voix s’est étranglée et quelques larmes ont pointé au coin de ses yeux.