Revenir à la rubrique : Société

Jamel Debbouze évoque les circonstances de l’accident qui a coûté la vie au fils de Michel Admette

L’accident avec un train à la suite duquel Jamel Debbouze a perdu un bras à l’âge de 14 ans à Trappes est un sujet particulièrement sensible à la Réunion puisque le même choc a entrainé la mort de Jean-Paul Vaïty, le fils du chanteur Michel Admette, lequel accuse l’humoriste d’avoir poussé son fils sous le […]

Ecrit par – le mercredi 07 février 2018 à 21H56

L’accident avec un train à la suite duquel Jamel Debbouze a perdu un bras à l’âge de 14 ans à Trappes est un sujet particulièrement sensible à la Réunion puisque le même choc a entrainé la mort de Jean-Paul Vaïty, le fils du chanteur Michel Admette, lequel accuse l’humoriste d’avoir poussé son fils sous le train.

Jamel Debbouze rechignait jusqu’à maintenant à évoquer cet épisode tragique survenu en 1990 et il avait même annulé une représentation à la Réunion devant la menace de la famille Admette de faire un scandale et de porter leurs accusations en public, devant la presse.

Excusez moi de vous poser cette question…

Pour la première fois, il a raconté sa version de l’accident suite à la question d’enfants, au cours de l’émission « Au tableau ! » diffusée ce soir sur C8 en métropole et que les Réunionnais pourront voir demain soir, jeudi.

« Excusez-moi de vous poser cette question, mais pouvez-vous nous raconter ce qui s’est passé avec votre bras ?« , demande une fillette.

« Je suis sorti tard alors que je n’aurais pas dû sortir tard. Je me suis retrouvé sur le quai d’une gare. Je voulais gagner un peu de temps. J’ai vu le bus passer. Et j’ai traversé les rails en pleine nuit sans regarder, ni à gauche, ni à droite« , explique Jdamel Debbouze.

L’humoriste semblait étonné par la question : « J’ai fait une bêtise, je n’ai pas écouté mes parents. Et je me suis rendu compte tard que c’était une bêtise de ne pas écou­ter ses parents« .

A aucun moment cependant, le comédien n’évoquera la mort de Jean-Paul Vaïty.

Jamel Debbouze déstabilisé par la question

La présentatrice de l’émission, Caroline Delage, invitée par Europe 1 ce matin, a commenté la scène, affirmant que Jamel Debbouze a été « déstabilisé » par cette séquence: « On voit vraiment dans l’émission à quel point il est déstabilisé, surpris par cette question. Il y a un long moment d’hésitation, de surprise. Les enfants sont complètement captivés par la réponse de Jamel. C’est un moment assez rare de sincérité, de vérité, je crois qu’il n’a jamais répondu à cette question« .

La présentatrice de C8 a également révélé que Jamel Debbouze n’avait pas demandé à ce que le passage soit coupé au montage, précisant dans le même temps que l’émission « Au tableau!!! » était produite par Mélissa Theuriau, la femme de l’humoriste.

Interviewé à la sortie du tournage de l’émission, Jamel Debbouze a confirmé avoir été déstabilisé par les questions des enfants. « Il y a une sincérité, une naïveté que l’on ne peut pas contourner« , a-t-il dit. « Je sens qu’il n’y a que de la bienveillance, ce sont des enfants, je sentais qu’ils m’aimaient et qu’ils avaient envie de comprendre. Ils se sont laissés submerger par leur curiosité et nous, on ne peut pas trop faire les malins« , a-t-il raconté, le sourire aux lèvres.

Il conclût en affirmant avoir « pris un malin plaisir à leur répondre, sans tricher« . Pas sûr que la famille Admette soit d’accord avec cette version…

Une réputation de « voyou« , « de casseur et de dépouilleur« 

Dans “Jamel Debbouze, l’as de coeur”, le biographe et journaliste Bernard Violet donne sa version de « l’accident ».

Selon Bernard Violet, le 17 janvier 1990, aux alentours de 20h, Jamel et son copain sont fauchés par le rapide Nantes-Paris en gare de Trappes.

Ses propos sont repris par le site Backchich.info dans un article paru le 19 mai. “Jamel, alors âgé de 14 ans et demi, traîne derrière lui une réputation de « voyou », « de casseur et de dépouilleur« .

« Ce soir là, il aurait tenté de voler le superbe blouson au col de fourrure, avec plaque de shérif sur le cœur, de Jean-Paul. En se défendant, ce dernier serait tombé sur les voies, entraînant son agresseur”, relate le site qui précise que, Bernard Violet aurait interrogé beaucoup de témoins mais aussi Jamel, qui pour le coup serait resté moins bavard que d’habitude. “L’attitude de Jamel Debbouze n’est pas claire dans ce drame. Quand je lui ai posé la question en février 2008, lui, habituellement si bavard, s’est contenté de répondre : ‘Pour moi, c’est une affaire on ne peut plus claire. Il y a eu un non-lieu. La justice a parlé’”, raconte le biographe à bakchich.info. “

« Interrogés par le magistrat instructeur, certains témoins disent avoir vu deux garçons sur les voies, mais sans assister à une bagarre. En revanche, une jeune femme, Edwige A., raconte à des amies qu’elle a bien vu Jamel pousser Jean-Paul sur les voies. Mais pour elle, pas question de témoigner devant les policiers. On est en banlieue, et elle a bien trop peur car il s’agit d’un meurtre”, poursuit bakchich.info.

Quand Bernard Violet l’interroge en septembre 2007, Edwige.A est moins catégorique : “J’ai peut-être pu dire que j’avais vu l’un des garçons pousser l’autre, mais le mot “meurtre” me semble très grave et ne faisait en tout cas pas partie de mon vocabulaire”.

Jamel Debbouze blanchi deux fois par la justice

La justice a conclu à deux reprises à un malheureux accident, mais les membres de la famille Admette, eux, n’en démordent pas : la mort de Jean-Paul n’est pas accidentelle. Et nul doute que cette première explication télévisée donnée par Djamel Debbouze les amènera à réagir à nouveau.

L’émission complète sera diffusée à la Réunion ce soir 8 février à 21h sur C8.

 

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Choupette
5 mois il y a

Quel intérêt de ressortir ces anciens articles ? Juste pour bien énerver les gens et faire monter la mayonnaise ?
Un père a perdu son fils dans des conditions atroces pour un vêtement. C’est pitoyable, lamentable, digne de voyous de quartiers. Il y en a au moins un qui profite de la vie volée à ce garçon. Un vêtement.
Apparemment, ça ne l’empêche pas de dormir … .

Il n’y a vraiment rien à se mettre sous la dent ???

Lulu
5 mois il y a

à quoi cela sert de remuer tout cela, on y était pas donc difficile de savoir s’il a dit vrai ou pas! les témoins…..apparemment c’est oui il a fait, non je n’ai pas vu….donc aucune crédibilité! on peut avoir la réputation d’un voyou sans pour autant être un assassin……!

Mebarki
Répondre à  Lulu
4 mois il y a

Nous aussi , on s amusé à nous piquer les casquettes. les vestes , les affaires de nos copains et on partait en courant et ils essayaient à nous rattraper pour récupérer leurs affaires et c’était un jeu d enfants . Après on rendait ce qui n était pas à nous nous . Un jour un copain a été percuter par une voiture .même histoire que djamel mais pas eu de mal heureusement,ça aurait été pire ..je pense que c’était le même jeu pour eux aussi et je vois djamel accablé .inutile de le finir . Je pense qu’il doit i penser a son copain toute les nuits .courage à la famille .

polo
4 mois il y a

pas caméra.

jpleterrien
3 mois il y a

« Aussi franc qu’un âne qui recule, cet énergumène », aurait dit mon père….
Avis partagé par son fils !!!

Kayam
3 mois il y a

🎤 oyez, oyez bonnes gens ! Vous voulez retrouver des faits qui vous sont arrivés et dont vous n’avez plus de souvenirs ? Ne cherchez plus ! Chez Zinfos, ils ont trouvé une machine à remonter le temps ! 😉

J’aimerai à titre perso retrouver tous mes coms que j’ai laissé ici : période mi 2021 jusqu’à avant new habiman du site. Avant cette année, j’avais presque tout mis sur clé usb.
Retrouver ce que j’avais écrit spontanément pour les resservir dans mes projets d’écriture par ex…Pas les poèmes kréol-français car j’ai mon fichier spécial qui est sous bonne garde.
C’est pô juste, j’ai rien volé à personne moi !😔
Je suis trop en regrets de ne pas les avoir enregistrés😔

Kayam
Répondre à  Kayam
3 mois il y a

Skiz amwin mé sak la mète amwin le signe -, zot y pe di poukoué souplé ? Tro fasil mète + ou – o lié esprim zot pensé ! Bane kaponèr.
Sa in lartik y date de 2018 : y fé pa remonte lo tan la ? é étant donné ke zinfo y mète bane vié zartik, poukoué mwin nora pa le droi réklam mon bane prop zafèr ke lé moins loin ? ke y devré mém pa ète o zarchiv

Mal au ki
3 mois il y a

pfff on y était pas déjà, alors arrêtez de polémiquer sur des faits qui remonte à plus de 40 ans! zinfos rien d’autres à vous mettre sous la dent???? moi je vous propose un article sur nos fameux produits pays qu’on trouve dans les commerces et qui sont soit immangeables, soit qu’ils n’ont plus rien à voir avec les recettes d’origine….bref on nous vend de la mer…..et à prix d’or et c’est scandaleux! commencez par les bouchons, samoussas, bonbons de miel sans miel, chemin de fer sans confiture, pâté créole juste bon à remplacer un carreau cassé……alors à quand un article sur la qualité des produits locaux qui laissent à désirer???

Dans la même rubrique

Eleanor va-t-elle faire le tour de La Réunion ?

La tempête Eleanor devrait réaliser une boucle entière autour des Mascareignes tout en se dissipant. Le système dépressionnaire doit d’abord transiter au Sud de La Réunion ce week-end sans apporter une dégradation « significative » de la météo, avant de remonter le long de la côte Est malgache, là où elle s’est formée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial