Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Israël-Palestine : deux poids deux mesures

Après 22 jours de guerre qui ont fait 1300 morts et plus de cinq mille blessés à Gaza, pour la plupart des civils dont de nombreux enfants, qui ont détruit toutes les infrastructures de la bande de Gaza et des milliers de maisons, le préfet de police de Paris autorise une collecte de fonds publique […]

Ecrit par zinfos974 – le vendredi 23 janvier 2009 à 19H51

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

Après 22 jours de guerre qui ont fait 1300 morts et plus de cinq mille blessés à Gaza, pour la plupart des civils dont de nombreux enfants, qui ont détruit toutes les infrastructures de la bande de Gaza et des milliers de maisons, le préfet de police de Paris autorise une collecte de fonds publique et festive à Paris pour l’armée israélienne, le consistoire israélite d’Antibes invite par de nombreuses affiches publiques à une manifestation de sympathie animée par un militaire porte-parole de Tsahal… Au même moment, le préfet des Alpes Maritimes interdit une manifestation de soutien aux Palestiniens, le sous-préfet de Seine-Saint-Denis demande au maire de Stains de surseoir à la décision de son conseil municipal d’élever Marwan Barghouti au rang de citoyen d’honneur.

Ces prises de position de la part de représentants de l’Etat français sont scandaleuses et représentent une injure pour les victimes palestiniennes.

Pire encore, le gouvernement français et les gouvernements européens se sont abstenus le 9 janvier sur la résolution présentée par le Conseil des Droits de l’Homme pour mandater une commission internationale d’enquête.
 
Ce parti pris pour l’un des protagoniste, en l’occurrence pour l’agresseur n’est pas la meilleure façon d’éviter l’importation du conflit sur l’hexagone, bien au contraire.
 
La France doit avoir une attitude responsable, en interdisant sur son territoire les manifestations publiques de soutien à une armée étrangère qui vient de s’illustrer glorieusement.
 
Les Verts s’associent aux associations qui demandent la mise en place d’une commission internationale d’enquête indépendante sur les graves violations de ces droits dans le cadre de cette crise.

Pour Les Verts

Vincent DEFAUD

Secrétaire Régional des Verts-Réunion

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Nous, peuple de la France Métisse

Nous, les réunionnais attachés au Dialogue Interculturel et au Vivre Ensemble, peuple de La France Métisse, et, habitants de l’île de La Réunion : yabs, kafs, malbars, zoreys, zoréols, créoles métissés, chinois, zarabes, malgaches, comoriens, mahorais, mauriciens, maghrébins, avec tous les autres citoyens de toutes origines, nous sommes éveillés et conscients face à la concrétisation du danger d’un Mouvement politique xénophobe qui utilise, sans vergogne, la démocratie pour prendre le pouvoir et conduire notre Nation vers le repli sur soi, vers la stigmatisation d’une partie du peuple de France, vers le chaos socio-économique, vers l’anéantissement culturel, vers l’hystérie collective tendant à réduire drastiquement le champ d’expression des libertés et des opinions alternatives à sa propre doxa.