Revenir à la rubrique : Social

Incendie mortel à St-Denis : Ne faites plus de dons au gymnase, contactez la plateforme de soutien

La Croix-Rouge confirme que les associations sont saturées de dons. Une plateforme a été mise en place et les Réunionnais sont invités à appeler directement pour savoir comment ils peuvent aider.

Ecrit par zinfos974 – le mardi 14 décembre 2021 à 10H48

L’élan de solidarité envers les victimes de l’incendie d’un immeuble à Saint-Denis a été remarquable. Les Réunionnais se sont mobilisés, mais les associations leur demandent maintenant de ne plus déposer de vêtements et autres dons directement au gymnase de Champ Fleuri où se trouvent les victimes.

« La solidarité s’organise très bien. Les Réunionnais sont très généreux. Sur le site, on ne peut plus accepter de dons. Cela ne sert à rien, si ce n’est encombrer le site. La mairie a ouvert une salle. Il faut appeler le 0262400606 de 8h à 18h du lundi au vendredi ! Cela va être une nouvelle plateforme où tous les dons pourront être acceptés« , explique Odette, membre de la Croix-Rouge.
 

 

 

[Vous pouvez aussi faire des dons financiers à la Croix-Rouge via une cagnotte lancée par Zinfos974.]urlblank:https://www.leetchi.com/c/cagnotte-pour-les-victimes-et-les-sinistres-de-lincendie-de-montgaillard

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Croix Marine : Les syndicats en appellent à l’arbitrage du préfet

Selon l’intersyndicale CFDT – CFE CGC – UR974, l’administratrice provisoire de la Croix Marine se serait prononcée en faveur de la liquidation de l’association dès le mois de septembre. Les élus du CSE et les syndicats réclament la négociation au préalable d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE).

L’administratrice de la Croix Marine recadrée par l’Inspection du travail

A la veille des négociations pour le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) de la Croix Marine, qui s’ouvrent ce mercredi matin, l’Inspection du travail a fait parvenir un courrier à l’administratrice provisoire de l’association Michelle Narayani, la rappelant à ses devoirs d’information aux élus du CSE, mais aussi aux salariés s’agissant de leurs possibilités de reclassement ou de transfert dans des structures équivalentes.