Revenir à la rubrique : Faits divers

“Il n’y a plus d’espoir” pour les 228 passagers de l’Airbus disparu

Air France a tenu une conférence de presse tout à l’heure à Roissy. L’information donnée par Reuters a été confirmée, il y a bien eu une panne électrique, comme signalé par le message automatique envoyé par l’Airbus A330-200, qui aurait par la suite affronté un gros orage…

Ecrit par Jismy Ramoudou – le lundi 01 juin 2009 à 17H05

C’est la thèse de l’accident qui semble s’imposer quelques heures après la disparition de l’Airbus A330-200. En effet, l’hypothèse révélée par Reuters selon laquelle il y aurait eu une panne électrique vers 4h00 du matin, heure de métropole, est avérée.

C’est l’avion qui a signalé l’erreur en envoyant un message automatique, comme l’a confirmé tout à l’heure Air France lors d’une conférence de presse. “Le radar serait-il alors tombé en panne ? D’autres éléments de l’avion seraient-ils également devenus défaillants ?”

Cette information plus plausible, ajoutée à la traversée d’une zone de perturbations et de turbulences provoquées par de forts et gros orages, conforterait un peu plus la thèse de l’accident. L’avion aurait-il été alors foudroyé ? C’est ce scénario qui est pour l’heure privilégié.

Seule certitude : “A cette heure de la journée, l’avion n’est plus en vol”, a indiqué Air France, “l’avion n’aurait plus eu de carburant pour rester en l’air”. Quoiqu’il en soit, à 17h00, heure de La Réunion, les recherches se poursuivent et se multiplient au-dessus de l’Atlantique. L’une des zones privilégiées, se situe entre la Mauritanie et le Maroc.

“Mais il n’y a plus d’espoir pour les 228 passagers de l’Airbus dont une soixantaine de Français”, a indiqué un expert. La France n’attend plus que la confirmation de l’irréversible. L’insoutenable attente continue…

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Colis suspect : Suspicion de poudre blanche à l’agence Citya de St-Denis

Déploiement impressionnant des forces de l’ordre vendredi soir à l’agence immobilière Citya de Saint-Denis. Une dizaine d’engins de la police et des secours sont présents. Une équipe de déminage et des ambulanciers ont fait le déplacement suite à une alerte au colis suspect au sein de l’entreprise située au carrefour de la Rue de Paris et de la rue Sainte-Marie. Le dispositif a été levé peu avant 20 heures. La substance découverte n’était ni chimique, ni explosive. Elle a été envoyée dans un laboratoire pour analyses. Une information exclusive de Zinfos974.

Indemnités de logement : Didier Robert poursuivi pour concussion et prise illégale d’intérêts

Didier Robert, toujours sous enquête pour des indemnités de résidence perçues entre 2016 et 2019, potentiellement supérieures à son loyer devra en répondre prochainement devant le tribunal correctionnel. Après une condamnation en 2021 pour abus de biens sociaux et une relaxe en 2024 pour l’affaire des emplois de cabinet, c’est la troisième comparution pénale pour l’ancien président de la Région Réunion. Une information Zinfos974.

Un homme violenté puis séquestré dans le coffre de sa voiture

Un homme de 30 ans comparaissait ce lundi dans le cadre de la comparution immédiate pour des faits de séquestration et de violences. La victime a reçu une ITT de 60 jours. Tout est parti du témoignage d’un chauffeur-livreur qui a assisté à la scène d’enlèvement en pleine rue.