Revenir à la rubrique : Actu Ile de La Réunion

Il glisse sur un obus qui vient se nicher au plus mauvais endroit de son anatomie

On image le branle bas de combat quand un patient est arrivé aux urgences du Gloucestershire Royal Hospital avec un obus antichar logé au plus mauvais endroit de son anatomie. L'homme, collectionneur comme il se doit, a pu être sauvé et a tenté quelques explications.

Ecrit par JC Robert – le jeudi 11 août 2022 à 10H46

Son anonymat a été scrupuleusement respecté, ce qui n’empêche que ce fait divers face le tour du monde. LIRE LA SUITE
Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le président de l’Ordre des médecins accusé de violences par son ex-compagne

Actuel président de l’Ordre des médecins, le docteur Benjamin Dusang fait l’objet d’accusations de violences de la part de son ex-compagne Lise François, elle-même médecin. Alors que le renouvellement des membres de l’Ordre est prévu le 21 juin, Lise François a vu sa candidature à l’élection indirectement refusée : le dossier de son binôme, le Dr Ramou Anandanadaradja, a été jugé irrecevable et rejeté par le Conseil départemental de l’Ordre des médecins. Le docteur Anandanadaradja conteste son éviction du scrutin ce jeudi 20 juin devant le tribunal administratif de Saint-Denis.

[Communiqué] Le Rassemblement National montre son vrai visage et insulte la mémoire de l’esclavage

Dans une interview accordée à Réunion 1ère, Johnny Payet, maire RN de la Plaine des Palmistes, a déclaré qu’il fallait « arrêter de parler d’esclavage » et a exprimé son opposition à la Fet Kaf et aux festivités du 20 décembre. Le parti Pour La Réunion condamne fermement ces propos, les qualifiant d’insultants à la mémoire des victimes de l’esclavage et de l’engagisme.