Revenir à la rubrique : Moto

Honda CB 1000 R

Forcément, ça devait finir par arriver Depuis le temps que Kawasaki énervait tout le monde avec sa série des Z, il était cousu de fil de carbone que le constructeur ailé allait répliquer. Dans la famille roadster nous avons à présent le CB 1000 R.

Ecrit par Axel Thiro – le mercredi 26 novembre 2008 à 18H57

Côté motorisation, facile de ne pas se tromper car avec le moteur de la CBR de l’année d’avant sûr que ça va causer dans les chaumières et sur la route. Partie cycle royale, fourche inversé et bras oscillant qui est, à lui seul, un objet de recueillement, voilà pour le côté sentiment.

 

A conduire la CB 1000 R est un véritable régal et on apprend vite à s’imaginer galet dans la fronde d’un gamin, car dés que la poignée de droite entame une lente rotation, la vitesse lumière n’est pas loin ! Côté protection, c’est presque parfait puisque malgré l’apparente modestie du bloc optique, le pilote sera protégé jusqu’à 160 km/h (sur piste). 

 

Le tableau de bord, analogique est bien conçu et lisible même en plein soleil. Le freinage est efficace et la seule ombre sera pour le passager(ére ?) car le strapontin arrière risque de malmener quelques séants. Belle et bonne machine, bien positionnée en terme de tarif, il ne reste plus qu’à concrétiser dans les ventes. 

 

Fiche produit : Honda CB 1000 R, 106cv, 4 cylindres face à la route, capacité du réservoir 17 litres, frein à double disque étriers radiaux à 4 pistons (Av), double piston (Ar), fourche avant inversée, cartouche réglable en précharge, compression et détente, mono amortisseur arrière précharge et détente. Tarification 14 200 euros sans ABS, 14 900 euros avec ABS.

 

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

FFMC, mise au point et recentrage

Notre récent (et court) article sur le dernier tour de l’île solidaire de la FFMC a suscité bien des réactions et peut être, sans doute, des vocations. La Fédération Française des Motards en Colère a souhaité réagir. Une réaction se voulant apaisante et pédagogique en rappelant les objectifs de ce mouvement. Utile de rappeler que ce mouvement date du début des années 80 à la suite de la volonté du pouvoir en place d’instaurer une vignette (horreur!!!) sur les motos. Un impôt de plus, il n’en fallait pas plus pour que le monde de la moto ne s’enflamme, la FFMC était née.
On peut reprocher à ce mouvement un côté un peu « syndicaliste de la moto » ou « intégriste d’une certaine forme de l’esprit motard », une chose est certaine, la FFMC est devenue incontournable dans le monde moderne du deux roues et si la spontanéité du début du mouvement a laissé peu à peu place à un structuralisme qui peut paraître, à certains, pesant, ce mouvement existe et se veut force de progrès. Communiqué ci dessous, à méditer…

Entre art et équilibre… le trial

Trop confidentiel, souvent méconnu, le trial réunionnais voyait aujourd’hui la 5ème et dernière épreuve du Championnat de La Réunion devant couronner dans chacune des catégories le champion 2013.
Si ce sport se pratique à moto, il est essentiellement basé sur les capacités qu’auront les pilotes de ces drôles de machines quasi sans selle à se jouer des rochers, des ornières et autres pièges que réservent parfois la nature et la malice des organisateurs.

Tour de l’île de la FFMC, arrêt sur images…

Un tour de l’île qui cette année se veut un peu plus solidaire avec une aide aux plus démunis par le biais d’une association de Sainte Thérèse (cf article précédent). 200 machines tôt ce matin réunies sur le Barachois prêtes à entamer leur périple d’une journée.

Tour de l’ile moto de la FFMC

La FFMC (Fédération Française des Motards en Colère) organise une fois encore cette année son tour de l’île, une manifestation qui cette fois ci se veut aussi un geste d’entraide aux plus démunis d’entre nous. Le programme complet ci-dessous.

Son nom est Claymotorcycles…

Avec son pseudo de motard solitaire, Claymotorcycles nous souffle un vent de nouveauté sur la toile avec son site dédié, certes à la moto, mais aussi à l’art lié à cette pratique et surtout sur un ton un peu décalé, bien loin de discours revendicatifs ou de louanges de la dernière hyper sport…

Fête des Motards à Sainte Marie

C’est à Sainte Marie, derrière le Quick pour les tarmos intéressés, que se tiendra ce week-end la Fête des Motards, une manifestation organisée par la fraternité de motards les Flibustiers. Pas tout à fait un club, presque une association (c’est son statut), les Flibustiers font revivre l’esprit de fraternité motarde comme cela pouvait exister au début lors des premières équipées sauvages aux states…

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial