Revenir à la rubrique : Economie

Hervé Novelli: ‘Notre offre touristique est parfois vieillissante’

Hervé Novelli, le Secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, des PME, du Tourisme et des services, est arrivé ce vendredi matin à 9h50 à l’aéroport Roland Garros. Après avoir accordé une conférence de presse aux médias locaux, destination le CinéPalmes pour présider les Assises du Tourisme qui ont débuté à 8h30.

Ecrit par Melanie Roddier – le vendredi 12 septembre 2008 à 11H30

Les Assises du Tourisme devraient permettre, grâce à la rencontre des professionnels, collectivités locales et de l’Etat, de poser un réel bilan du secteur touristique local et d’étudier les perspectives de développement.
Hervé Novelli a entamé son discours en précisant qu' »i[il y a aujourd’hui un effort de La France dans son ensemble pour répondre aux défis posés par un certain nombre de pays qui font irruption dans la concurrence mondiale. (…) L’objectif est de faire en sorte que nous regagnions des parts de marché, en France, comme ici à La Réunion ]i » ajoutant que « i[le territoire de La Réunion n’est pas différent d’un autre de métropole: nous avons une offre touristique, parfois vieillissante, qu’il faut améliorer, que l’on doit aujourd’hui hisser vers le haut car les touristes recherchent avant tout la qualité »]i.
b[Le travail d’Odit France constituera la base de discussion …]b
A la question d’un journaliste sur la façon dont le travail va se dérouler alors que le torchon brûle entre l’Etat et la Région, le Secrétaire d’Etat a bien tenté de calmer le jeu en répondant, un sourire au coin: « i[je ne suis pas persuadé que le torchon brûle, vous avez peut-être des informations privilégiées. (…) Il a pu y avoir ici ou là quelques incompréhensions, elles sont aujourd’hui levées. Il n’y a pas d’autres issues que la coopération et la collaboration être les acteurs du tourisme]i ». La Région reproche à l’Etat de ne pas l’associer à la réflexion qui tend à établir une stratégie commune.
Le Secrétaire d’Etat aura également la charge d’évoquer le rapport établi par Odit France qui estime que la seule alternative de La Réunion est d’établir un partenariat avec l’île Maurice.
Tâche difficile car les professionnels ne l’entendent pas de cette oreille. « i[La Réunion doit raccrocher son wagon à la locomotive qu’est l’île Maurice mais en aucun cas être une destination secondaire]i » nous avait confié Jean-Marie Dupuis, président de l’Office de Tourisme de l’Intercommunal Nord.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Entreprendre au Féminin

Lors d’une conférence de presse organisée ce matin en présence de la sénatrice Evelyne Corbière, la CCIR a annoncé l’organisation de l’événement « Entreprendre au féminin » le vendredi 14 juin.