Revenir à la rubrique : Sport

Hécatombe d’absences à la Coupe du monde

La Coupe du monde démarre demain, avec son habituel florilège de stars du ballon rond et de star tout court. Seulement suite à un choix du sélectionneur ou à une blessure, il n'a surement jamais manqué autant de grands noms de la planète football dans une telle compétition (à moins qu'il n'y ai simplement jamais eu autant de stars du foot). Revue d'effectif.

Ecrit par Benjamin Postaire – le jeudi 10 juin 2010 à 15H35

Entre les blessés et les mis au banc de la sélection, il y aurait de quoi faire deux équipes de rêve. Deux équipes qui, si elles existaient, feraient figure de favorites du Mondial qui démarre demain. Et pourtant, tous ces joueurs ne participeront par à la prochaine Coupe du monde…

Ils n’ont pas été retenus par leur sélectionneur

Chauvinisme oblige, commençons par les joueurs français que n’a pas retenu Raymond Domenech. Tout d’abord, Patrick Vieira, ancien capitaine et milieu défensif emblématique des Bleus et d’Arsenal paye un temps de jeu jugé insuffisant et des blessures à répétition. Karim Benzema, sous doute l’attaquant français le plus doué de sa génération, et Samir Nasri, auteur d’une excellente deuxième partie de saison, seront absents, en grande partie en raison de leur comportement et d’inimité avec des joueurs cadres.

Le sélectionneur qui a le plus tranché dans le vif lors de sa sélection est sans contestation Diego Maradonna. L’argentin, qui dispose d’un effectif impressionnant, se permet de se priver de Javier Zanetti et Esteban Cambiasso, capitaine et pions indispensables de l’Inter de Milan, meilleure équipe européenne de la saison. Pour les amateurs de Ligue 1, les absences de Lisandro Lopez, élu meilleur joueur de L1 cette saison avec Lyon, et de Lucho Gonzales, meilleur passeur du championnat avec l’OM, peuvent également paraître surprenantes.

Le Brésil possède aussi une belle liste de recalés avec la superstar Ronaldinho et le jeune prodige Pato, tous deux joueurs du Milan AC. Dans une moindre mesure, l’ancienne gloire Ronaldo, rentrée au Brésil, tout comme le fêtard Adriano, seront également absents. Enfin Diego paye une une saison décevante à la Juve.

Pour terminer, sans ordre d’importance, on note les absences de joueurs comme l’italien Francesco Totti, retraité international qui a fait un appel du pied à son sélectionneur avant la liste, le néerlandais Ruud Van Nistlerooy, trop vieux et trop blessé, les anglais Michael Owen et Théo Walcott, l’espagnol Marcos Senna, l’ivoirien Bakary Koné, et enfin, petit tremblement de terre en Afrique du Sud, l’attaquant star des Bafana-Bafana, Benedict Mc Carthy.   

Ils se sont blessés

Premier dans le temps à s’être blessé, et pas des moindres, David Beckham. La star des terrains et des podium s’est fracturé le talon d’Achille avec le Milan AC mais accompagne malgré tout la sélection anglaise en Afrique du Sud pour lui faire profiter de son expérience. Autre gros coup dur pour les britanniques, le forfait de Rio Ferdinand, le défenseur central de Manchester s’est gravement blessé à l’entraînement le semaine dernière.

L’équipe qui a, de loin, le plus de blessures a répertorier est sans conteste l’Allemagne. Avec, en tête de gondole, celle de son capitaine, Michael Ballack, victime d’un tacle d’un joueur ghanéen alors qu’il jouait avec Chelsea. Tacle qui a beaucoup fait jaser, le Ghana et l’Allemagne étant dans la même poule. Autres absents pour la Mannschaft : son gardien numéro un Adler et trois autres joueurs.

Dans les autres formations européennes, la France sera privée de Lassana Diarra, en raison d’une maladie héréditaire sanguine, ce qui a forcé Raymond Domenech à revoir son système de jeu. Le Portugal a perdu deux pièces maîtresses avec le défenseur de Chelsea Bosingwa et le très remuant milieu offensif de Manchester United Nani. L’Italie devra elle se passer de son maître à jouer, Andrea Pirlo

Enfin, les équipes africaines connaissent également une série noire de blessures. A commencer par le Ghana et le Nigéria qui, avec Michael Essien et John Obi Mikel, perdent respectivement leur meilleur joueur. L’Algérie devra elle se passer du meneur d’origine française, Mourad Meghni. La coupe aurait pu être pleine avec la blessure de Didier Drogba, qui s’est cassé le cubitus en amical face au Japon. Le Côte d’Ivoire retient son souffle mais l’ancien marseillais devrait pouvoir, même plâtré, tenir sa place.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Rallye : Meddy Gerville, leader du championnat pourrait ne pas finir la saison

Le crooner-pilote a remporté sa première victoire lors du Rallye de Petite-Île. Suite à l’abandon de Thierry Law-Long, Meddy Gerville prend la tête du championnat de La Réunion. Mais il explique ne pas avoir pour l’instant les fonds et les soutiens nécessaires pour participer à toutes les épreuves de l’année et tenter de décrocher le titre.

Rallye de Petite-Île : Meddy Gerville signe sa première victoire

Meddy Gerville s’est imposé sur le Rallye de Petite-Île ce dimanche à la faveur du premier abandon de Thierry Law-Long depuis 2018. Le crooner-pilote décroche la première place de la deuxième épreuve du championnat et prend aussi la tête du classement général.