Revenir à la rubrique : Santé

Grippe A : Les premiers essais du vaccin testés

Le laboratoire suisse Novartis a produit un premier lot de vaccins qui va très vite être testé pour connaître son efficacité.

Ecrit par Karine Maillot – le samedi 13 juin 2009 à 10H33

Novartis annonce à la surprise générale, avoir déjà obtenu un premier lot de remèdes contre le virus de la grippe porcine, dite aussi grippe A, alors que les experts évaluaient de quatre à six mois l’attente nécessaire à la production d’un remède qui permettrait d’immuniser contre la souche virale H1N1.

Le vaccin sera bientôt testé. Des évaluations et des essais cliniques vont être rapidement mis en place. Le laboratoire se dit être en mesure de produire jusqu’à un million de doses par semaine. Le groupe annonce par ailleurs l’ouverture d’un second laboratoire à Holly Sping, aux Etats-Unis, en plus de celui du laboratoire de Marbourg en Allemagne.

Une trentaine de gouvernements ont déjà passé une commande de vaccins au laboratoire Novartis. Près de 29.000 cas de la grippe A sont actuellement recensés dans le monde.

Selon l’OMS la pandémie pourrait durer jusqu’à deux ans dans le monde entier, et craint une deuxième vague d’ici quelques mois pour les pays déjà touchés.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Les cas de coqueluche augmentent en France, comment protéger les nourrissons ?

Face à la recrudescence de la coqueluche en France depuis le début de l’année 2024, la Haute Autorité de santé (HAS) a publié aujourd’hui de nouvelles recommandations vaccinales.
Cette infection respiratoire, hautement contagieuse, a causé la mort de 17 personnes depuis janvier, dont 12 nourrissons âgés d’un à deux mois, un enfant de quatre ans et trois adultes de plus de 85 ans.

Point épidémiologique : 29 cas de paludisme recensés au premier semestre

Dans son point épidémiologique hebdomaire, Santé Publique France indique que l’île a connu 29 cas de paludisme cette première partie d’année, contre 31 pour tout 2023. Le Covid-19 est toujours sous surveillance, tandis qu’une hausse des hospitalisations est enregistrée pour des cas d’infection respiratoire aigüe.