Revenir à la rubrique : Santé

​Grève : « médecins réveillez-vous, le SML Réunion n’est plus seul à le dire. L’Ordre des Médecins de La Réunion à l’unisson »

Le Syndicat des Médecins Libéraux (SML) Réunion adresse un communiqué ce dimanche 5 février :

Ecrit par 1639 – le dimanche 05 février 2023 à 10H28

Confronté à un incompréhensible manque de motivation des médecins libéraux réunionnais à participer au mouvement national de grève des 1er et 02 décembre 2022, le SML Réunion s’est retrouvé seul et le premier le 28 décembre 2022 dans un communiqué de presse largement diffusé intitulé « médecin réunionnais, réveille toi » à recommander désormais une solidarité forte exemplaire envers leurs confrères métropolitains. Puis l’a encore réclamée cette solidarité dans son tout récent communiqué du 28 janvier 2023, « SML Réunion – Fermeture des cabinets et manifestation le 14 février 2023 ».

Le SML Réunion est ainsi heureux de constater un engagement, courageux et exemplaire du Docteur Benjamin DUSANG, Président de l’Ordre Départemental des Médecins de la Réunion, qui sans langue de bois dans son interview du JIR du mardi 1er février 2023 « partage les vives préoccupations de beaucoup de médecins sur le péril de notre système de Santé » et considère des « demandes de revalorisation des revenus du médecin éminemment légitimes ».

Pour encore constater des «  mesures proposées mal inspirées concernant l’exercice quotidien des médecins », dont « l’obsession de la forfaitisation de l’activité » et la loi RIST organisant « le transfert des compétences médicales vers les autres professions de santé sans le regard du médecin mais sous sa responsabilité ». Pour conclure tout comme le SML Réunion, « Je souhaite que la profession se réveille ».

La fermeture des cabinets libéraux le 14 Février 2023, à rappeler un des mots d’ordre porté à bien remarquer le 27 janvier 2023 par une INTERSYNDICALE NATIONALE rassemblant sans exception tous les syndicats nationaux de médecins libéraux, SE DEVRAIT ÉQUITABLEMENT D’ÊTRE SUIVIE PAR LES MÉDECINS LIBÉRAUX RÉUNIONNAIS, qui ne peuvent plus et ne doivent plus rester indifférents. Des prétextes de facilité d’exercice à la Réunion du fait d’un tiers-payant généralisé réunionnais spécifique, d’éloignement de la métropole, de particularités d’exercice à la Réunion pour ne pas agir deviendraient impardonnables avec un risque de graves conséquences locales. IL NE S’AGIT PAS DE S’INSCRIRE SUR UN MUR DE GRÈVE MAIS DE BIEN FERMER SON CABINET LE 14 FÉVRIER. Plus qu’une unité locale, C’EST L’UNITÉ NATIONALE QUI DOIT S’IMPOSER À LA RÉUNION.

Se devant d’insister, le SML Réunion APPELLE DONC AU GRAND MINIMUM À UNE FERMETURE DES CABINETS LE 14 FÉVRIER 2023 DE TOUS LES MÉDECINS LIBÉRAUX DE LA RÉUNION, SPÉCIALISTES EN MÉDECINE GÉNÉRALE COMME CEUX D’AUTRES SPÉCIALITÉS . Pour cela et pour cette journée le SML Réunion leur recommande l’information si possible de leurs patients, un report des rendez-vous déjà pris, un report d’interventions programmées non urgentes, d’assurer la permanence des soins seulement réquisitionnés dans la forme et alors sans s’y opposer.

La revendication phare du SML étant la consultation à 50 €, le tarif moyen européen.

Dr Humbert GOJON
Président SML Réunion
Vice-président du SML

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Lise François ne sera pas candidate à l’Ordre des médecins face à son ex-conjoint qu’elle accuse de violences

Suite au refus de leur candidature par le Conseil départemental de l’Ordre des médecins, contre l’avis des instances nationales, le binôme constitué par les docteurs Lise François et Ramou Anandanadaradja avait formé un recours en suspension pour annuler la décision et faire reporter la tenue de l’élection prévue ce vendredi. Pour ces deux médecins, leur exclusion du scrutin est liée aux accusations de violences portées par Lise François à l’encontre de l’actuel président de l’Ordre Benjamin Dusang. Le tribunal administratif de Saint-Denis a rejeté son recours.

Une campagne de communication à l’occasion de la journée du don d’organes

Afin de marquer la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes, la greffe et la reconnaissance du donneur qui aura lieu le 22 juin, le CHU de La Réunion, l’Agence Régionale de Santé La Réunion et l’Agence de la Biomédecine, en partenariat avec la Région Réunion, lancent une campagne de communication locale « Parlons don ! ». La Direction Générale du CHU et ses partenaires ont organisé une conférence de presse ce jour pour le lancement de cette campagne inédite.