Revenir à la rubrique : Social

Grève des enseignants : A 19 heures, ils manifestent dans la rue de Paris

Les enseignants circulent en ce moment même au milieu des voitures, escortés par la police. Distributions de tracts, sifflets, pancartes, ils sont 120 personnes de la RASED (Réseau d'Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté) à remonter la rue de Paris en direction de la Préfecture.

Ecrit par Melanie Roddier – le mardi 04 novembre 2008 à 19H00

« 3.000 postes supprimés. Non aux économies sur le dos de la difficulté scolaire« . Les membres du RASED ont distribué un grand nombre de pétitions aux automobilistes ce soir avant de lancer le cortège dans la rue de Paris.
Le Rased permet à des enseignants spécialisés de s’occuper d’enfants en petits groupes.
Des réformes sont prévues et une partie de ces enseignants pouraient être « sédentarisés« .
Les enseignants accusent le ministère de l’enseignement de vouloir supprimer certains postes des maîtres spécialisés contre l’échec scolaire (« Rased« ), alors que le service d’accueil a été testé pour la deuxième fois.

 

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Les salariés de la Chambre d’agriculture obtiennent l’application de leur point d’indice

L’intersyndicale CGTR – FO – CFDT a signé ce jeudi midi un protocole de fin de conflit avec le président de la Chambre d’agriculture Frédéric Vienne. Hier soir, la préfecture a retiré son véto sur le point de blocage de l’augmentation du point d’indice des salariés, plus élevé que celui de leurs collègues de l’Hexagone, tout en se réservant le droit de revenir sur cette décision après analyse juridique de la situation.

Chambre d’agriculture : Frédéric Vienne pris entre le marteau et l’enclume

Après une rencontre jugée infructueuse avec Frédéric Vienne, les représentants du personnel de la Chambre d’agriculture ont proposé ce mercredi la reconduite de la grève. Le président de la Chambre, lui, laisse entendre que l’État est à la manœuvre pour réduire les effectifs de moitié, et glisse que le Département souhaiterait s’accaparer l’outil à des fins électoralistes.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial