Le Zinfosblog de Gilette Aho

Y-a-t-il quelqu’un pour sauver les dames de l’ARAST ?

Rédigé le Vendredi 30 Décembre 2011 à 03:38 | Lu 402 fois




Insolite l’histoire de ces dames « indignées » réduites à camper devant le conseil général depuis plusieurs semaines pour se faire entendre des élus qui y siègent…
Insolite cette messe dite pour elles sous une bâche le soir de noël par un prêtre venu en voisin…
Insolite, ce couple à la tête du conseil général qui se déclare de la droite sociale et qui s’envole pour Bangkok en criant haut et fort que : ce n’est qu’une affaire de politique politicienne…

Y-a-t-il quelqu’un pour sauver les dames de l’ARAST ? 

La rumeur enfle, elle monte :  les pieds et les mains des élus du Département sont liés par le pouvoir et l’argent… Toutes tendances confondues. La présidente de l’institution est dépassée, usée, (ou blasée ? ) par la situation.  La droite sociale imposée par ses compromis n’est pas parvenue à atteindre l’étincelle de la diplomatie qui fait défaut lors d’une crise… sociale. Il est vrai comme disait Françoise Giroud : en politique à force de faire des compromis on finit par se compromettre…

Face à ces dames acculées dans une immense détresse au point de dormir depuis plusieurs nuits devant cette institution, la stratégie de la droite sociale, est comme certains réunionnais le disent : « ce n’est pas le parti qui fait l’homme, c’est l’homme qui fait le parti ».

Il y a-t-il quelqu’un pour sauver les dames de l’ARAST ?

Probablement, un homme audacieux viendra et prendra l’affaire à bras le corps et on dira :  « une femme n’a pas été capable de mener un dialogue » : l’image des femmes trinquera une nouvelle fois…

Probablement, un homme (ou pourquoi pas une femme ?) descendra de l’avion et trouvera une solution  et on dira : « l’élu réunionnais n’est pas capable de résoudre ses problèmes…

L’attente est toujours longue dans l’épreuve.. La patience, la résignation des dames de l’ARAST aboutiront, j’en suis certaine et je le souhaite  de tout cœur à un horizon dégagé.


Nouveau commentaire :
Twitter

Des mots au féminin… | Critique littéraire "livre pays" | Fiche pratique | LETTRE A | ESPACE ASSOCIATIF | SPECIAL FEMMES