Le Zinfosblog de Gilette Aho

Super Moca !

Rédigé le Lundi 30 Janvier 2012 à 16:17 | Lu 521 fois



Super Moca ??? Qu’est ce donc ? Une nouvelle glace ? un supermarché peut-être ?

Non, le MOCA est le diminutif du nouvel espace régional MOngaillard Cultures et Arts. Et Dieu qu’il est super ce MOCA ! Accroché sur les hauts de Saint Denis, le domaine de Montgaillard, propriété de quelques grandes familles de l’Ile est devenu depuis peu le patrimoine du Conseil Régional. Treize hectares boisés avec jardins, plans d’eau, allées…

Des empreintes du passé, quelques propriétés et des restes agricoles (manguiers, jaquiers, palmiers…) font de ce site un lieu exceptionnel, luxuriant, une invitation à la promenade, au silence et à la détente. Un détour sur le banc en béton de Léon Dierx, là où l’esprit du poète s’est envolé pour nous transmettre quelques lignes qui ont traversé le temps… Ce domaine rempli d’histoire, étalé entre la ravine Moufia et la ravine Laverdure, accueillera dorénavant expositions, rencontres, séminaires régionaux. Une exposition de qualité remarquable a pris ses marques pour ce premier semestre 2012:

Pour son inauguration, le Conseil Régional a opté pour une exposition d’envergure internationale : les musiques noires dans le monde. Une exposition multimédia à travers laquelle, le visiteur se balade, un « aïpod » à la main, des casques sur les oreilles et se laisse envahir par tous les rythmes d’ailleurs et d’ici :

• AUDACIEUX: les monuments sacrés : voir et écouter Alain Peters à côté de Bob Marley, Youssoun N’Dour, Miles Davis, Danyel Waro…

• EMOUVANT: L’espace MAMA AFRICA dédié à la naissance des musiques noires sur la terre d’Afrique, à travers ses légendes et … Gramoun Lélé

• ENVOUTANTE ET IMPRESSIONNANTE : La ronde des rythmes et rites sacrés. Le visiteur est envahi, comme possédé, par les incantations musicales du vaudou, du gospel et les… services Kabaré..

• CONFORTABLE les fauteuils pour découvrir et écouter, le blues, la salsa, la samba et aussi le jazz, le rock

• DEROUTANT, le retour à notre époque avec le disco, le funk, le rap…

A la sortie, on est ivre de musique. Une exposition magnifique, incontournable pour toute personne, à la fibre musicale, curieuse de connaître d’où l’on vient pour savoir où l’on va… musicalement parlant…

PS : Bien mieux qu’un bouquin ! Pour une fois, j’en ai eu plus que pour mon argent : 5 euros l’entrée pour quatre heures de bonheur ! (parc et expo compris)  


Nouveau commentaire :
Twitter

Des mots au féminin… | Critique littéraire "livre pays" | Fiche pratique | LETTRE A | ESPACE ASSOCIATIF | SPECIAL FEMMES