Le Zinfosblog de Gilette Aho

LIVRE PAYS

Rédigé le Dimanche 4 Décembre 2011 à 02:26 | Lu 593 fois


Petite mendiante, chemin Bras Canot


LIVRE PAYS
L’ouvrage peut se résumer ainsi : comment et pourquoi une femme est prise au piège dans la spirale de la violence ?

Dès sa naissance, Zina Latchimy Mitride est capturée dans une toile d’araignée que lui tisse "son histoire, son karma" (comme elle le dit dès la première ligne du livre), face à une mère cruelle, un père malade, une famille indifférente  (si on peut appeler cela une famille d’ailleurs).

Misère, mendicité, maladie, séparation, solitude, coups et blessures, Zina s’est accrochée à la mini dose d’amour qu’elle avait pour son père et sa sœur. Cette petite flamme d’amour a bien manqué de vaciller quand elle a imaginé son suicide dans lequel elle voulait entraîner ses enfants.

Au fil des pages, j’attendais que Zina se révolte devant tant de violences et d’injustice. Non, Zina n’a rien fait. Zina a bu le verre de la cruauté jusqu’à la lie. Du coup, moi aussi j’ai voulu lire le livre jusqu’à la fin. J’attendais encore et encore avec elle une lueur d’espoir.

A la page 37, je craque, je pleure. Dieu qu’il est difficile de lire tant de souffrances et d’inhumanité. Les moments d’accalmie ZIna les puise dans l’amour de ses enfants. Et ouf, elle finit par divorcer. Son travail à la cantine, des mains qui se tendent, Zina a pu s’échapper du piège de la brutalité. Grâce dit-elle à la solidarité qui est l’une des plus belles valeurs qu’elle connaisse…

Mais alors pourquoi commence-t-elle son ouvrage par : Ceci est mon histoire, ceci est mon karma.

A la recherche de la signification du mot karma, il est dit que le karma est un principe de l’hindouisme qui veut que la vie des hommes dépende de leurs actes et vies passées ! Qu’a bien pu faire Zina pour vivre cette vie là ??
L’essentiel c’est qu’elle est mit fin à ce calvaire…

Petite mendiante, chemin Bras Canot
Auteur : Zina Latchimy Mitride/Patrice Atchicanon
Editeur : Original
92 pages – 13 euros




Nouveau commentaire :
Twitter

Des mots au féminin… | Critique littéraire "livre pays" | Fiche pratique | LETTRE A | ESPACE ASSOCIATIF | SPECIAL FEMMES