Revenir à la rubrique : Politique

Gilbert Annette : ‘Le Pôle Océan dégageait un déficit de 60 millions d’euros’

Le conseil municipal de Saint-Denis a donné lieu à des échanges autour des orientations budgétaires 2009. Une séance préparatoire au conseil du 11 décembre où sera adopté le budget primitif de 2009. "Aujourd’hui chacun va s’exprimer et on va tracer les grandes lignes de 2009", explique Gilbert Annette, le maire de Saint-Denis.

Ecrit par Melanie Roddier – le jeudi 13 novembre 2008 à 07H47

Parmi les grands axes, l’accent a été mis sur « le projet éducatif global ». Selon Gilbert Annette, « notre projet c’est réussir l’humain, développer l’humain pour qu’à moyen terme le jeune Réunionnais puisse assumer sa citoyenneté, jouer un rôle majeur dans sa société et s’épanouir « .
C’est notamment sur le terrain du socio-éducatif que le travail sera intense. Entre 3 et 18 ans, les enfants sont en vacances 5 ans de leur vie. Par exemple, un des projets qui tient à cœur la municipalité: Permettre aux jeunes Dionysiens de parler anglais à la sortie du système scolaire.  « Pour l’avenir, le jeune Réunionnais doit maitriser la langue anglaise. C’est donc dès la maternelle et ce jusqu’à 16 ans que des heures d’anglais seront programmées« , avec la participation des étudiants Erasmus.
Autre chantier discuté: l’insertion des jeunes de 18-25 ans. « Nous avons mesuré qu’un tiers des jeunes ont un sentiment de désespérance. Nous souhaitons que cette tranche de la population ne reste pas plus de deux ans en inactivité. Ces jeunes ne sont pas employables directement par les entreprises dans le cadre de la compétition dans cet espace européen. Nous allons mettre en place des ateliers d’activités jeunes : 50 ateliers dans lesquels pendant 3 mois il s’agira de les remobiliser, puis les mettre dans de véritables chantiers d’insertion« , a défini le maire.
Concernant le développement urbain, la municipalité a présenté son projet de rééquilibrage de Saint-Denis notamment au profit des quartiers qui ont été délaissés. L’idée étant « d’améliorer les conditions de vie dans les quartiers, restructurer les bourgs et amener des équipements publics dans les quartiers pour ne pas devoir descendre systématiquement en centre-ville de Saint-Denis« .
La priorité en terme d’aménagement reste la question du logement social. « Aujourd’hui nous allons obliger les programmes privés à  comporter au minimum 25% de logements sociaux. Donc nous allons être très directifs. Il y a 6.000 demandes en attente dont certaines qui datent de 10 ans« .
Au niveau de l’aménagement urbain, plusieurs initiatives: un parc vert familial à la Trinité, éclairé et animé, une Cité des Arts car « avant de faire un Zénith, il faut créer des ateliers, aider les artistes et les encourager« . Également un centre municipal linguistique et un parc écologique en face de Gillot sur 200 à 300 hectares pour en faire un grand campus international.
Concernent le Pôle Océan, « l’ancien projet dégageait un déficit de 60 millions d’euros à la charge pratiquement de la ville. Nous allons remplacer ce site par une partie commerciale mais beaucoup plus de logements. Pour cela nous allons mettre en place un concours architectural pour un bâtiment élancé, à la verticale« .
Enfin sur le dossier du complément de rémunération, l’équipe municipale propose un projet de « prime » pour les agents non titulaires permanents. « Nous avions constaté qu’excepté les agents titulaires qui bénéficient d’une sur-rémunération, une grande partie des agents communaux n’a pas vu leur rémunération évoluer depuis des années. Ce sont au final 1.700 agents qui pourront bénéficier d’un complément de 300 euros net dès décembre 2008« . L’équivalent d’un 13ème mois pourrait être mis en place dès 2009 et sur ce sujet l’opposition n’a pas manqué de réagir reprochant au maire de ne faire un geste que pour les agents communaux non titulaires alors que pendant sa campagne il l’évoquait pour tous les employés municipaux.

 

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Sainte-Marie fait un grand pas sur la résorption de son déficit

Le second conseil municipal de l’année à Sainte-Marie s’est déroulé ce vendredi et a été principalement marqué par les discussions autour des orientations budgétaires. Avec des marges de manœuvres financières quasi retrouvées, le maire de Sainte-Marie, Richard Nirlo, annonce que la commune pourra enfin relancer de nombreux chantiers à l’arrêt, comme l’école de Beauséjour, dont la livraison est attendue pour 2025.

Une délégation de sénateurs en visite pour deux missions d’étude à La Réunion

Quatre sénateurs multiplient cette semaine les visites de terrain et les rencontres avec les représentants des institutions et collectivités dans le cadre de deux études portant sur l’« Adaptation des moyens d’action de l’État dans les Outremer » et la « coopération et l’intégration régionales des Outremer ». Des propositions de loi sont attendues avant la fin de l’année.

La complexe campagne des Européennes

C’est l’heure de la rentrée politique. Les partis lancent à reculons, à demi-mot ou en misouk leur campagne pour une élection qui a la particularité de ne vraiment pas passionner les Réunionnais.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial