Revenir à la rubrique : Société

Génération Ecologie appelle à la mobilisation pour le climat le 28 mars

Génération Écologie invite les citoyens à se rendre dimanche 28 mars devant la mairie de Saint-Pierre pour la marche pour une vraie loi climat. Ce rassemblement veut mettre la pression sur les parlementaires afin qu’ils votent une vraie loi pour l’environnement.

Ecrit par GD – le mardi 23 mars 2021 à 12H16

Le communiqué:
 

Génération Écologie La Réunion appelle à la mobilisation pour une vraie loi climat

Génération Écologie La Réunion appelle les citoyennes et les citoyens à participer nombreuses et nombreux à la MARCHE POUR UNE VRAIE LOI CLIMAT qui aura lieu dimanche 28 mars. Dans le respect des gestes barrières, rendez-vous à 9H00 devant la mairie de Saint-Pierre.

Cette journée nationale de mobilisation est organisée, entre autres, par l’association « Les 150 » de la Convention Citoyenne pour le Climat. Cette initiative est reprise localement par de nombreux collectifs qui entendent peser sur les débats qui s’ouvrent à l’Assemblée nationale le lundi 29 mars.

Cette marche est l’occasion d’exiger des parlementaires réunionnais qu’ils votent en faveur d’une vraie Loi Climat avec un texte à la hauteur des enjeux. La sécheresse persistante et le blanchissement du corail sont des preuves flagrantes de la réalité du réchauffement climatique à La Réunion.

Au sein de la commission spéciale chargée de l’examen du projet de loi à l’Assemblée, la présidente de Génération Ecologie, Delphine Batho est fortement impliquée. Avec ses collègues écologistes, la députée des Deux-Sèvres et ancienne ministre de l’écologie, défend sous formes d’amendements les propositions de la Convention écartées par le gouvernement et sa majorité.

Loin de la promesse de reprise « sans filtre » des propositions de la Convention Citoyenne, ce projet de loi tourne complètement le dos à l’urgence d’agir pour le climat. Alors que l’année 2020 a été la plus chaude jamais enregistrée, il ne permet pas de lutter contre le changement climatique, de protéger la sécurité de la population, d’améliorer la vie quotidienne de toutes et tous par les économies d’énergie, l’accès aux transports propres, la lutte contre la surconsommation, l’accès à une alimentation saine produite localement, la lutte contre l’artificialisation des sols, la relocalisation de l’économie, la santé environnementale.

Génération Écologie La Réunion invite toutes celles et tous ceux qui partagent le constat de l’urgence écologique à rejoindre cette mobilisation citoyenne pour une vraie loi climat.

VINCENT DEFAUD, membre du Conseil Exécutif de Génération Ecologie, chargé des Outre-mer, Référent Génération Ecologie La Réunion

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Prix à la consommation à La Réunion : +0,2 % en mai 2024 et +3,5 % sur un an

En mai 2024, l’indice des prix à la consommation augmente de 0,2 % à La Réunion comme au mois précédent, rapporte l’Insee. Les prix des services continuent d’augmenter et ceux de l’énergie repartent à la hausse, tandis que les prix des produits manufacturés reculent. Quant aux prix de l’alimentation, ils sont stables, précise l’institut de sondage.

Météo à La Réunion : 0°C et gelées attendus en fin de semaine

Les températures devraient passer sous les normales saisonnières à l’approche du week-end à La Réunion. Un « pseudo-front froid » sera suivi par une masse d’air plus froide qui va voir le mercure atteindre 0°C à la Plaine des Chicots. Des gelées blanches pourraient être observées dans les Hauts.

Toujours pas d’accord entre ICP Roto et le JIR, le journal ne sera pas imprimé cette nuit

Les avocats des deux parties avaient trouvé un accord en fin de semaine dernière et un protocole d’accord avait été même été rédigé pour une production du journal pendant la période électorale, soit jusqu’au 8 juillet, sans garanties financières, mais avec la levée des attaques judiciaires de Jacques Tillier contre Alfred Chane Pane et son groupe. Il fallait cependant l’autorisation d’un juge commissaire pour que l’accord puisse être avalisé. La requête n’a pas eu le temps d’être examinée au tribunal vendredi dernier. Le JiR n’a donc pas été imprimé ce week-end et même sa version numérique n’a pas été proposée aux lecteurs ce dimanche.