Revenir à la rubrique : Social

Gazole détaxé : la table ronde a débuté à 14h30

Cette fois encore, la mobilisation des adhérents des divers organismes composant l’intersyndicale des transports, n’a pas eu lieu. Il y a plus de policiers que de transporteurs devant la Préfecture. Cet argument va-t-il peser sur la table ronde qui débute?

Ecrit par Jismy Ramoudou – le lundi 27 octobre 2008 à 14H07

A entendre les différents représentants professionnels, cette réunion est importante “mais ce n’est pas celle de la dernière chance. Nous savons que nous n’aurons pas notre gazole détaxé à la sortie de cette table ronde”, ont indiqué MM. Atchy pour les taxiteurs et Rodier pour le transport routier.
Toutefois, tous espèrent obtenir une aide temporaire pour les aider à supporter les charges actuelles de carburant. “En métropole, les taxiteurs ont droit à un carburant détaxé, pourquoi pas nous”, s’interroge M. Atchy.
Nous allons faire des propositions. Nous avons étudié les différents éléments de la structure du prix du carburant, nous allons proposer quelques pistes de travail”, assurent François Rodier et Ary-Claude Caro, porte-paroles de l’intersyndicale.
En ce qui concerne la ristourne sur le carburant, Ary-Claude Caro s’est voulu ferme et décidé. Les dernières augmentations ont ajouté douze centimes au prix du litre du gazole à la pompe. Le porte-parole de l’intersyndicale souhaite compenser cette hausse par une ristourne de dix centimes.
A la question de savoir où il pense prendre ces dix centimes, Ary-Claude Caro répond : “Nous allons y réfléchir ensemble”, surtout avec le représentant des distributeurs, semble-t-il.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Les journalistes du Quotidien campent devant le tribunal

Une vingtaine de journalistes du Quotidien de La Réunion se sont installés devant le tribunal judiciaire de Saint-Denis. Une décision est attendue ce mercredi sur le sort du média placé en liquidation judiciaire depuis le 4 octobre.

Débrayage des préparateurs en pharmacie au CHOR

Une vingtaine de préparateurs en pharmacie hospitalière ont manifesté leur colère ce jeudi et ont pris part au mouvement de grogne nationale. Ils demandent notamment une révision des échelons et l’officialisation du diplôme d’État.

L’avenir du Quotidien de La Réunion entre les mains du tribunal de commerce

Alfred Chane-Pane et Henri Nijdam ont défendu leur projet respectif de reprise du Quotidien, mercredi après-midi à la barre du tribunal de commerce de Saint-Denis. Le premier a fait valoir le fait qu’il détenait une imprimerie ultra-moderne, tandis que le second a rehaussé son compte courant d’associés à 1,5 million d’euros. Le délibéré interviendra le 3 avril.