Revenir à la rubrique : Politique

G. Annette : “Nassimah Dindar ira au bout de son contrat avec nous”

L’information publiée dans le Journal de l’île selon laquelle Nassimah Dindar serait pressentie pour un poste au gouvernement ne serait que de la “politique fiction”, indique Gilbert Annette, maire de Saint-Denis. La présidente “m’a affirmé qu’elle tiendra ses engagements”

Ecrit par Jismy Ramoudou – le mardi 25 novembre 2008 à 07H30

Qui a un intérêt particulier à ce que le gouvernement donne une promotion à la présidente du Conseil général, Nassimah Dindar comme l’a révélé le Journal de l’île, il y a quelques jours? La rumeur est partie du Palais de la Source et a gagné en ampleur depuis que le JIR en a fait état. Apparemment, il n’en est rien et l’info serait plutôt à ranger dans la catégorie du bluff ou du ladilafé.
Nassimah Dindar, elle, préfèrerait un siège au Sénat plutôt qu’un portefeuille aléatoire au gouvernement. “Il y a sans doute eu des propositions faites en ce sens”, déclare Gilbert Annette, maire de Saint-Denis, “mais elle les a repoussées”.
“J’ai eu personnellement Nassimah Dindar, elle m’a démenti ces informations, Nassimah Dindar tiendra ses engagements et elle restera présidente du conseil général jusqu’en 2011 avec la majorité avec laquelle, elle a scellé un projet, une alliance et un accord. Nous avons déjà ficelé les grandes lignes du budget 2009”.
A droite, ceux qui feront tout pour empêcher Nassimah Dindar d’accéder au Palais du Luxembourg sont nombreux.
Il y a tout d’abord Jean-Paul Virapoullé. Le sénateur rêve de remplacer Anne-Marie Payet à ce poste par un de ses proches.
Il y a également les deux députés de droite, Didier Robert et René-Paul Victoria, en dissidence avec l’UMP local mais qui à l’Assemblée nationale, votent les projets du gouvernement.
Il y a également Jean-Louis Lagourgue, maire et conseiller général de Sainte-Marie. Le malheureux, qui rêve de plus en plus ouvertement à un poste de sénateur, soi-disant soutenu par toute la droite, commence à s’impatienter.
Comme plusieurs conseillers généraux de son camp, il attend beaucoup de la pyramide inversée. “On n’y croit plus trop”, désespérait un élu.
Même si Nicolas Sarkozy le lui a promis, la Droite sarkoziste n’est plus en mesure de faire élire à elle seule Nassimah Dindar au Sénat. La présidente actuelle du Conseil général ne peut élue sénatrice qu’avec l’appui supplémentaire du PS et/ou du PCR.
Pour quelles raisons Gilbert Annette appuierait Nassimah Dindar pour un poste de sénatrice?
Et quel serait l’intérêt de la Région de lui apporter ses grands électeurs? Ou de la soutenir pour un poste de Secrétaire d’Etat ?
A vous de répondre…

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Comment prévenir le risque inondation ?

Notre ville de L’Étang-Salé n’est plus ce qu’il était, il y a 20 ans en terme de constructions et d’habitations. Notre réseau d’assainissement est devenu fébrile en raison de l’augmentation des constructions dans notre ville de L’Étang-Salé.

Perceval Gaillard dénonce les « profits scandaleux » du secteur des carburants à La Réunion

Le député Perceval Gaillard a interpellé le ministre de l’Economie au sujet des profits des « profits scandaleux du secteur des carburants à La Réunion ». « Les grossistes pétroliers ont engrangé 28 millions d’euros de résultat net tandis que la Société Réunionnaise des Produits Pétroliers (SRPP), pour son activité de stockage, a dégagé 5,8 millions d’euros de résultat net », pointe-t-il du doigt, déplorant par ailleurs que « seules 30 stations-services sur 160 ont transmis leurs comptes ».