Revenir à la rubrique : Politique

François Bayrou : “Un nouveau modèle de société est devenu obligatoire”

La crise était prévisible “car les deux modèles présentés à la population, comme les seuls possibles, l’un socialiste et l’autre, celui de la globalisation et du financier, étaient voués à l’échec”, explique le président du Modem.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le lundi 03 novembre 2008 à 06H48

François Bayrou regrette la crise économique actuelle, “même si depuis quelques années, de nombreux signaux auguraient d’un tel scénario“. Et ce ne sont pas l’alternance des modèles proposés “qui ont changé quelque chose”.
“A la fin des années 80, on a vu le modèle socialiste s’effondrer. Aujourd’hui, c’est celui de la globalisation et du financier à tout va qui se casse aussi la figure”, constate le président du Modem.
Selon François Bayrou, “il revient à notre génération d’inventer un autre modèle”. Le patron du Modem a déjà quelques idées sur la question. “Les gens veulent un modèle de société qui soit humaniste”.
“Ils veulent que l’argent ne gouverne pas tout. Ils veulent que l’Education, la santé et tout ce qui est non marchand soit respecté, et occupe toute sa place”, a conclu François Bayrou.

 

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Saint-André renouvelle ses ambitions « pour une ville moderne et dynamique »

Joé Bédier présente ce jeudi les orientations budgétaires de la ville lors du conseil municipal. L’occasion de mettre en lumière les priorités et les projets pour l’année à venir. Des OB qui s’inscrivent « en parfaite cohérence » avec les engagements politiques « pris depuis 2020 », lance le maire de Saint-André. « Grâce à une gestion financière saine, la commune peut poursuivre son plan pluriannuel d’investissement (PPI) avec un focus particulier mis en 2024 sur l’éducation, la culture, et la proximité », poursuit l’édile saint-andréen.

Thierry Robert condamné en appel pour diffamation

Thierry Robert a été condamné en appel pour diffamation sur les réseaux sociaux. Il écope d’une peine moins lourde qu’en première instance, 2.500 euros d’amende et un euro symbolique de dédommagement à verser à Bruno Domen.

Édouard Philippe : « L’école est la priorité numéro 1 »

Pour sa deuxième journée sur l’île, Édouard Philippe s’est rendu dans le Sud pour y rencontrer les maires du Tampon et de Saint-Pierre. Dans la capitale du Sud, l’ex-Premier ministre a pu découvrir le projet Cayenne mené par l’ADAPEI et sa mission envers les jeunes porteurs de handicap.

Edouard Philippe affûte sa droite et sa gauche pour 2027

Le combat politique pour 2027 s’ouvre déjà sans le dire. L’ancien Premier ministre Edouard Philippe poursuit son tour de France des régions en tant que président de son parti Horizons. Depuis ce mardi, il part à la rencontre des élus et acteurs socio-économiques réunionnais pour se faire un aperçu des réalités locales, lui qui n’avait pas eu l’occasion d’effectuer un déplacement lorsqu’il était locataire de Matignon. Ce mercredi matin à Montgaillard Saint-Denis et aux côtés de l’adjointe Brigitte Adame et du coach Didier Wullschleger, le maire du Havre a enfilé les gants de boxe au moment de découvrir le travail mené en faveur des jeunes de l’association EPA (Ecoute-moi, Protège-moi, Aide-Moi). Sur des images de Pierre Marchal de l’agence Anakaopress.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial