Revenir à la rubrique : Société

Forte affluence à l’aéroport… en toute sérénité

Le dispositif mis en place par l'aéroport de la Réunion Roland Garros permet visiblement d'échapper à la saturation des différents espaces et aux interminables files d'attente. Ce vendredi, pic de fréquentation à l'aéroport, les passagers affluent à l'aérogare dans le calme.

Ecrit par zinfos974 – le vendredi 19 décembre 2014 à 11H45

Près de 12.000 voyageurs vont passer dans l’aéroport Roland Garros ce jour. C’est dire si les services aéroportuaires sont sur le qui-vive depuis ce matin, 5 heures. Cette journée du 19 décembre est la journée où l’aéroport de « Gillot » devrait être le plus fréquenté de l’année. Pour pallier aux éventuels soucis liés à une forte affluence, un dispositif a été établi du premier rond-point à la salle d’embarquement.

Mise à disposition de places supplémentaires de parking, renfort de gendarmerie pour assurer la sécurité aux abords et orienter les automobilistes, écrans d’information à l’extérieur, chapiteaux pour s’abriter du soleil, vente ambulante de boissons, hôtesses « sourire tranche papaye »,… Le dispositif a été revu et amélioré.

Océane et Jodie sont des « sourires tranche papaye ». Ces étudiantes en BTS Tourisme à Plateau Caillou orientent et conseillent au mieux les passagers perdus et hésitants. « Certains passagers ne sont pas d’humeur donc ce n’est pas forcément évident. Mais c’est notre travail, garder le sourire en toutes circonstances ! Nous devons aider à fluidifier les différentes étapes et éviter que les files d’attente ne se créent. C’est notre challenge !« , répondent-elle avec le sourire.

En plus de toutes ces adaptations, l’aéroport mise sur la règle majeure de ce dispositif: l’interdiction pour les accompagnants d’accéder à l’aérogare. Forcément, cela ne plait pas à tout le monde car ils sont nombreux à espérer pouvoir dire au revoir à leur proche quelques secondes avant le franchissement de la douane. 

« On ne change pas les habitudes prises pendant 20 ans comme ça. On le comprend. Mais globalement les gens sont compréhensifs et plutôt satisfaits de ce dispositif« , explique un membre de l’aéroport présent à l’entrée de l’aérogare. L’encadrement est d’autant plus rassuré qu’un avion, cloué au sol à Paris, ne pourra arriver à la Réunion que demain matin… « C’est 450 passagers en moins à gérer, à l’arrivée puis au départ », soit 1.000 voyageurs qui ne passeront pas par l’aérogare en cette « journée rouge ».

 

Forte affluence à l'aéroport... en toute sérénitéForte affluence à l'aéroport... en toute sérénitéForte affluence à l'aéroport... en toute sérénitéForte affluence à l'aéroport... en toute sérénitéForte affluence à l'aéroport... en toute sérénitéForte affluence à l'aéroport... en toute sérénité

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Emmanuelle Wargon : “La Réunion peut progresser sur le photovoltaïque”

Pour son troisième jour de visite, Emmanuelle Wargon, la présidente de la commission de régulation de l’énergie, s’est rendue dans la nouvelle centrale photovoltaïque de la rivière des Galets au Port. L’ancienne secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire du gouvernement d’Edouard Philippe a salué les progrès de l’île pour la transition énergétique.