Revenir à la rubrique : Social

Femmes du Sud en action : « Ce n’est pas encore gagné… »

C'est dans le cadre de la journée internationale des droits de la femme que l'association "Femmes du Sud en action" organise un week-end dédié à la condition féminine. Créée le 15 avril 2008, cette jeune association s'est donnée pour objectif de militer en faveur de l'amélioration des conditions de vie et de travail des femmes dans le Sud du département.

Ecrit par Ludovic Robert – le vendredi 06 mars 2009 à 11H30

« Favoriser et promouvoir les actions participant au développement sociétal, économique, professionnel, culturel et sportif des femmes du Sud » c’est le leitmotiv de l’association « Femmes du Sud en action » qui compte faire de ce week-end plus qu’une simple journée dédiée à la femme.

Tout n’a pas toujours été simple pour Sabrina Etangsale, la présidente de l’association « Femmes du Sud« , mais les mentalités commencent à changer : « Nous n’avons pas bénéficié de subventions jusqu’à maintenant. Au début nous étions quelques unes et dorénavant nous sommes une trentaine d’adhérentes, ce qui facilite la médiatisation et l’écho auprès de la populationPour le moment, ce n’est pas encore gagné en ce qui concerne le statut des femmes. Il est nécessaire de développer l’image de la femme afin qu’elle puisse compléter et même occuper les places occupées par l’homme. L’objectif de ce week-end intervient dans ce sens. Toutes les femmes qui ne travaillent pas, par exemple, seront mises en avant dans le cadre de la journée de samedi. Tout le monde doit réfléchir car trop d’injustices existent encore. On peut faire des choses… la liste des actions à mener est encore très longue… »

Depuis le mois de novembre dernier, une structure comprenant une secrétaire, le Relais des femmes (59 rue Jean XIII Roches maigres Saint-Louis), accueille et écoute les femmes qui sont dans ce besoin. « Citoyennes actives« , les femmes, membres de cette association, réfléchissent, par exemple, à des solutions d’aides aux familles monoparentales ou encore à des efforts de prévention face aux grossesses précoces qui touchent de plus en plus de jeunes adolescentes réunionnaises. Par ailleurs, plusieurs ateliers au féminin sont actuellement en projet à l’image d’un atelier de danse de salon ou encore de gymnastique.

Dans le cadre de la journée internationale des droits de la femme le 8 mars, plusieurs activités seront proposées aux femmes du Sud mais aussi de toute l’île. Dès demain, de 10 heures à 16 heures, le public est invité à l’évènement « Création au féminin » au Foirail de Saint-Leu où des stands accueilleront les femmes mais aussi les hommes. Le public pourra ainsi découvrir gratuitement les réalisations des femmes du Sud en relation avec l’art culinaire, le bien-être ou encore l’artisanat fait-main. Enfin, une soirée dansante où les meilleures réalisations de ces femmes seront récompensées clôturera cette première journée.

Dimanche, c’est une distribution massive de tracts dans plusieurs quartiers et centres villes du Sud qui est prévue ; le but étant de sensibiliser la population et de faire connaitre l’association auprès des femmes qui, trop souvent, vivent encore sous le joug de clichés…

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Retour en images sur le défilé du 1er mai

À l’occasion de la journée internationale de la fête des travailleurs ce 1er mai, un défilé s’est tenu ce mercredi matin entre le Jardin de l’État et la préfecture à Saint-Denis. Les organisations syndicales (CGTR, FO, FSU, SAIPER, Solidaires, UNSA et Union Etudiante 974) avaient appelé à une mobilisation visant à promouvoir la paix, la défense des libertés syndicales et démocratiques et la lutte contre la vie chère. Photos : Pierre Marchal/Anakaopress

1er mai à Saint-Denis : Un défilé placé sous le signe de la paix et de la lutte contre la vie chère

À l’occasion de la journée internationale de la fête des travailleurs ce 1er mai, un défilé est prévu à partir de 10h entre le Jardin de l’État et la préfecture à Saint-Denis. Les organisations syndicales (CGTR, FO, FSU, SAIPER, Solidaires, UNSA et Union Etudiante 974) appellent à cette mobilisation avec un accent mis sur la paix, la défense des libertés syndicales et démocratiques et la lutte contre la vie chère.

Aurore Bergé : “La Réunion a pris conscience de la nécessité de briser le tabou des violences intrafamiliales”

Ce mardi, la ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, a inauguré la nouvelle maison des femmes, de la mère et de l’enfant de Saint-Paul. Ce lieu a vocation à devenir un guichet unique regroupant des professionnels de santé du CHOR et des associations de lutte contre les VIF pour aider les femmes victimes de violence à se reconstruire.