Revenir à la rubrique : National

Féminicides : 122 femmes tuées en 2021, une hausse de 20% par rapport à 2020

Le nombre de femmes ayant perdu la vie sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint a augmenté de 20% en 2021.

Ecrit par N.P – le samedi 27 août 2022 à 05H45

Ce sont 122 femmes qui sont mortes en 2021 sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint, rapporte le bilan des « morts violentes au sein du couple » publié vendredi 26 août par le ministère de l’Intérieur. Un chiffre en hausse de 20% par rapport à 2020 : l’année précédente, 102 femmes avaient succombé. En 2019, 146 féminicides avaient été recensés.

Selon l’étude, le profil type de l’auteur n’a pas changé. « Il est majoritairement masculin, le plus souvent, en couple, de nationalité française, âgé de 30 à 49 ans ou de 70 ans et plus, et n’exerçant pas ou plus d’activité professionnelle ».

Un décès tous les deux jours et demi

Près d’une femme sur trois (32%) avait déjà subi des violences et 64% de celles-ci les avaient signalées aux forces de l’ordre. Parmi ces dernières, plus de 8 sur 10 (84%) avaient déposé une plainte. 

La présence au moment des faits d’au moins une substance susceptible d’altérer le discernement de l’auteur et/ou de la victime (alcool, stupéfiants, médicaments psychotropes) est constatée dans un tiers des cas (33%). En moyenne, un décès a été enregistré tous les deux jours et demi l’année dernière, contre un tous les trois jours en 2020.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Emmanuel Macron repousse tout remaniement à « la mi-août », après les Jeux Olympiques

Face aux pressions de la gauche pour nommer Lucie Castets comme Première ministre, Emmanuel Macron a déclaré qu’aucun changement gouvernemental n’aurait lieu avant « la mi-août », après les Jeux olympiques. « J’ai choisi la stabilité avec des ministres qui ont eu un engagement remarquable », a affirmé le président, ajoutant que « nous ne sommes pas en mesure actuellement de changer les choses ».

Paris : Une touriste australienne violée par cinq individus

Samedi 20 juillet, vers 5 heures du matin, une touriste australienne de 25 ans a dénoncé un viol collectif à Paris. Retrouvée déboussolée devant un restaurant kebab du boulevard de Clichy, dans le XVIIIe arrondissement, la jeune femme, qui ne parlait pas français, portait sa robe à l’envers et partiellement arrachée.

Marseille : il se trompe de valise dans le bus et repart avec 11 kg de cannabis

Un retraité marseillais a eu la surprise de découvrir 11 kg de cannabis dans la valise qu’il avait récupérée par erreur dans la soute d’un FlixBus en provenance de la gare Saint-Charles à Marseille.
L’homme, âgé de 87 ans, revenait de vacances lorsqu’il s’est trompé de bagage à cause de leur apparence similaire. Ce n’est qu’une fois rentré chez lui qu’il a réalisé la méprise en ouvrant la valise et en découvrant les paquets de drogue, d’une valeur estimée à 250.000 euros.

La loi sur les retraites va-t-elle être abrogée ?

La présidente du groupe de la France insoumise Mathilde Panot, a annoncé aujourd’hui sur France Inter que son groupe allait déposer à l’Assemblée nationale une proposition de loi « pour abroger la réforme de la retraite à 64 ans ». « Nous sommes des militants de convictions et nous tiendrons […] le programme sur lequel nous sommes engagés », a-t-elle martelé, appelant les députés des autres groupes à prendre leurs « responsabilités ».
Et elle estime pouvoir trouver facilement une majorité pour le faire.