Revenir à la rubrique : Politique

Européennes : le PPM de Madeleine de Grandmaison ne votera pas pour la liste d’Elie Hoarau

C’est à n’y plus rien comprendre ! L’UMP Guadeloupe a annoncé qu’elle n’appellera pas à voter pour la liste conduite par Marie-Luce Penchard (UMP), mais qu’elle soutiendra Europe Ecologie de Daniel Cohn-Bendit. Le PCR lui, a perdu son soutien en Martinique.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le vendredi 05 juin 2009 à 18H41

Le parti progressiste martiniquais (PPM) d’Aimé Césaire, a lâché sa candidate Madeleine de Grandmaison. En effet, sa direction a annoncé qu’elle ne soutient plus la liste Alliance pour les Outremers, conduite par le communiste réunionnais Elie Hoarau.

Madeleine de Grandmaison, membre du PPM, est en deuxième position sur cette liste. L’actuelle députée européenne qui a succédé à Paul Vergès, se retrouve donc dans une situation bien inconfortable vis-à-vis de ses partenaires de La Réunion.
“Le PPM fait vraisemblablement payer à la présidente du comité martiniquais du tourisme sa promiscuité coupable, avec le Rassemblement démocratique martiniquais (RDM) de Claude Lise”, selon le site Dom Hebdo.

Le PPM a même enfoncé le clou en appelant ses adhérents à voter pour la liste socialiste conduite par la Réunionnaise Ericka Bareigts. Ce changement de dernière minute annoncée dès le 2 juin, est un camouflet pour Madeleine de Grandmaison, mais aussi pour le PCR.
Mais, le nouveau positionnement du PPM va-t-il pour autant modifier l’épilogue de cette élection européenne dans les Outremers ?

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Bilan de mi-mandat : Le terrain pour les rodéos bientôt prêt

S’il reste encore deux ans à Olivier Hoarau pour remplir ses promesses de campagne, certains dossiers continuent leur chemin comme le futur terrain de rodéos à deux-roues, ou le projet de l’Amiral. D’autres, comme la piscine intercommunale, semble encore dans les limbes.

Législatives : Après le chaos, le statu quo

Après une dissolution de l’Assemblée nationale, des élections législatives anticipées, une campagne tumultueuse et une mobilisation record des électeurs, le camp Macroniste s’est de nouveau retrouvé majoritaire lors du vote inaugural de la nouvelle législature. Yaël Braun-Pivet, protégée d’Emmanuel Macron, reprend sa place au perchoir de l’Assemblée nationale et prouve que malgré le séisme électoral, les plaques tectoniques de la politique française n’ont en fait pas vraiment bougé.