Revenir à la rubrique : International

Etats-Unis : Pensant tirer sur un cambrioleur, il tue sa fille de 16 ans

Un Américain a tiré sur sa fille, ce mercredi, pensant viser un cambrioleur. L'adolescente de 16 ans est décédée à l'hôpital. Une nouvelle victime par balle dans ce pays où le port d'armes est protégé par la Constitution.

Ecrit par N.P – le vendredi 31 décembre 2021 à 07H29

Nouveau drame lié aux armes à feu aux Etats-Unis. Pensant viser quelqu’un qui entrait par effraction chez lui, un Américain a tué par balle sa propre fille de 16 ans.

Les faits se sont déroulés vers 4h30 du matin ce mercredi, dans une banlieue de l’Ohio. C’est la mère de la victime qui a appelé les secours, sa fille Janae gisant dans le garage, grièvement blessée. Transférée à l’hôpital, l’adolescente décèdera une heure plus tard.

« Si vous êtes celui qui va tirer sur la gâchette, il est vraiment important de savoir quelle est votre cible », a déclaré suite aux faits un responsable de la police à la chaîne locale ABC6 Columbus.

Selon le rapport de la police de Columbus, ce drame est le 202ème homicide de 2021 dans cette agglomération qui compte environ deux millions d’habitants. 

Selon le site Gun Violence Archives, les violences par armes à feu ont fait plus de 44.000 morts depuis le début de l’année, dont 1.517 mineurs, en incluant les suicides. À noter en outre que les violences par armes à feu ont augmenté depuis le début de la pandémie de Covid-19. 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Joe Biden confond Volodymyr Zelensky avec Vladimir Poutine

Nouvelle bourde pour Joe Biden. À l’occasion du sommet de l’OTAN, le président américain a commis une erreur notable en désignant le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, par le nom du président russe, Vladimir Poutine. Une confusion qui a immédiatement attiré l’attention des médias et des réseaux sociaux.