Revenir à la rubrique : International

Espionnage : Snowden accuse Obama de « tromperie » et demande l’asile politique à 21 pays

[Dans un communiqué (lien en anglais)]urlblank:http://wikileaks.org/Statement-from-Edward-Snowden-in.html?snow  via lequel il prend la parole pour la première fois depuis sa fuite, l’auteur des révélations sur l’espionnage américain dans le monde, Edward Snowden, menace de divulguer de nouvelles informations. Il accuse l’administration Obama de faire pression sur les autres chancelleries pour qu’elles refusent ses demandes d’asile politique, 21 au total. Dans ce […]

Ecrit par S.I – le mardi 02 juillet 2013 à 10H53

[Dans un communiqué (lien en anglais)]urlblank:http://wikileaks.org/Statement-from-Edward-Snowden-in.html?snow  via lequel il prend la parole pour la première fois depuis sa fuite, l’auteur des révélations sur l’espionnage américain dans le monde, Edward Snowden, menace de divulguer de nouvelles informations. Il accuse l’administration Obama de faire pression sur les autres chancelleries pour qu’elles refusent ses demandes d’asile politique, 21 au total.

Dans ce court communiqué, Edward Snowden rappelle : « jeudi, le président Obama a déclaré à la face du monde qu’il ne permettrait aucune ‘manigance ou marchandage’ diplomatique à mon sujet ».

« Cependant, on apprend maintenant qu’après avoir promis de ne pas agir de cette manière, le président a donné l’ordre à son vice-président de faire pression sur les dirigeants des pays auprès de qui j’ai demandé une protection pour rejeter mes demandes d’asile politique », poursuit l’ancien consultant, faisant référence à l’entretien ce week-end entre le vice-président Joe Biden et le président équatorien, Rafael Correa.

Ce dernier a affirmé que Joe Biden lui avait demandé de rejeter la demande d’Edward Snowden.

L’ex-consultant américain affirme par ailleurs qu’Obama est coupable de « tromperie » et de vouloir lui appliquer la « sanction illégale » de l’exil. « Ce sont là de vieux et mauvais instruments d’agression politique », attaque l’informaticien, pour qui « le but est de faire peur, non à moi, mais à ceux qui voudraient me suivre ». « Bien que je n’aie pas été condamné, [l’administration Obama] a révoqué unilatéralement mon passeport, faisant de moi un apatride », dénonce Edward Snowden, assurant qu’il ne « renonce pas à [ses] convictions ».

Ce mardi, [WikiLeaks rend public la liste des pays sollicités pour lui donner asile et assistance]urlblank:http://wikileaks.org/Edward-Snowden-submits-asylum.html . Ces pays ne sont pas classés par régions du monde mais par ordre alphabétique, de l’Autriche au Venezuela en passant par la Chine, Cuba, l’Inde et toute une série de pays européens : la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Irlande, les Pays-Bas, la Norvège, la Pologne et l’Espagne.

Parmi les absents, la Grande-Bretagne, traditionnel allié des Etats-Unis.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Double frappe meurtrière sur la ville de Rafah : le PLR s’insurge face au génocide qui perdure

Ce dimanche 26 mai, un camp de déplacés de la ville de Rafah a été la cible de frappes aériennes de l’armée israélienne, faisant 45 morts et 249 blessés. Ce mardi 28 mai et malgré l’indignation internationale, l’armée israélienne a relancé des attaques contre la ville gazaouie, selon l’AgenceFrance-Presse (AFP). Le PLR condamne fermement ces crimes de guerre et demande un cessez-le-feu immédiat.

Festival de Cannes: Sean Baker décroche la Palme d’or pour « Anora »

Après 12 jours de projections et de compétitions, le 77e Festival de Cannes a dévoilé ses lauréats ce samedi 25 mai. La cérémonie de clôture, présidée par la réalisatrice de Barbie Greta Gerwig, a couronné le réalisateur américain Sean Baker avec la Palme d’or pour son film Anora, qui relate la relation tumultueuse d’un oligarque russe et d’une escort girl. La réalisatrice indienne Payal Kapadia a remporté le Grand Prix pour son film All We Imagine As Light, tandis que le réalisateur iranien Mohammad Rasoulof repart avec un prix spécial du jury pour Les graines du figuier.