Revenir à la rubrique : Economie

Eric Magamootoo : “Je soutiens Air Austral”

Le président de la Chambre de commerce et d’industrie comprend la position de Gérard Ethève. Selon lui, le refus du PDG d’Air Austral de signer la convention proposée par l’Etat et Patrick Karam, est justifié. “Il ne veut pas mettre son entreprise en danger”.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le mercredi 03 décembre 2008 à 23H28

Rappelons que dans le cadre de la continuité territoriale et pour respecter une promesse de l’ex-candidat Sarkozy à l’élection présidentielle, Patrick Karam, délégué interministériel chargé de l’égalité des chances des Français d’Outre-mer, demande aux compagnies aériennes desservant l’outre-mer, un effort sur le prix du billet d’avion, surtout en période de grandes vacances.
Selon Patrick Karam “Air France, Corsair et Air Caraïbes sont prêts à participer à cette avancée”. Gérard Ethève a répété il y a quelques jours qu’il ne veut rien signer “pour ne pas mettre en danger Air Austral”.
“Je soutiens Air Austral parce que c’est une compagnie régionale qui a déjà fait des efforts considérables. Cette entreprise prend également en compte le développement de La Réunion et de la zone océan Indien”, a indiqué Eric Magamootoo, président de la CCIR.
“Il faut préserver Air Austral. Cette compagnie aérienne a eu le courage d’ouvrir des lignes, celle de Nouméa en Nouvelle-Calédonie et d’Australie. Je ne vois pas souvent Air France en faire autant”.
Eric Magamootoo a “tiqué” lorsque nous lui avons dit qu’Air Austral a bénéficié des fonds publics pour sa création. “Air Austral bénéficie aussi des exonérations sociales”, a dit la semaine dernière Patrick Karam.
“Quand vous dites qu’Air Austral a bénéficié de fonds publics, mais Air France, c’était quoi, ce n’était pas une entreprise publique? Rappelez-vous quand Air France était au fond du gouffre, c’est nous qui lui avons permis de remonter la pente”, répond le président de la CCIR.
“N’oublions pas que l’Etat est toujours actionnaire d’Air France, nous mettons encore de l’argent dans cette entreprise”, a souligné Eric Magamootoo.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Prix à la consommation : +16,7 % pour les produits frais en janvier

En janvier, l’indice des prix à la consommation s’est stabilisé à La Réunion après trois mois consécutifs de hausse. Conséquence du passage du cyclone Belal, les prix de l’alimentation repartent à la hausse. Une hausse principalement portée par celle des produits frais.