Revenir à la rubrique : Société

Enième retard dans la construction d’un centre animalier dans l’Ouest

La fourrière-refuge pour chiens et chats des communes de l’Ouest verra-t-elle le jour ? En mars dernier, nous écrivions qu’un refuge adossé à une fourrière devait sortir de terre [à la fin du 3e trimestre 2014]urlblank:http://www.zinfos974.com/TCO-Une-fourriere-refuge-toute-neuve-et-une-operation-de-chats-libres-inedite_a69441.html . Le rendez-vous est d’ores et déjà raté. Du fait du « changement politique », nous indique-t-on à la direction du […]

Ecrit par zinfos974 – le dimanche 28 septembre 2014 à 08H37

La fourrière-refuge pour chiens et chats des communes de l’Ouest verra-t-elle le jour ? En mars dernier, nous écrivions qu’un refuge adossé à une fourrière devait sortir de terre [à la fin du 3e trimestre 2014]urlblank:http://www.zinfos974.com/TCO-Une-fourriere-refuge-toute-neuve-et-une-operation-de-chats-libres-inedite_a69441.html . Le rendez-vous est d’ores et déjà raté.

Du fait du « changement politique », nous indique-t-on à la direction du TCO, le dossier doit « être réapproprié par les nouveaux élus ». L’actuelle fourrière du TCO (Possession, Port, Saint-Paul, Trois Bassins, Saint-Leu) qui se trouve dans la zone industrielle de Cambaie n’est « pas complètement conforme et est sous-dimensionnée », confirme Emmanuelle Espérance de la Direction Environnement.

Au lieu d’une réhabilitation sur un terrain que l’intercommunalité loue depuis des années, la précédente mandature intercommunale avait lancé il y a quelques années l’idée de déménager la structure quelques centaines de mètres plus loin, soit près du nouveau centre de traitement des eaux usées, sur une emprise complètement publique.

Rénovation du local à euthanasies

Comme souvent lors d’une transition politique, les élections ont retardé ce qui avait été pourtant annoncé comme imminent en mars dernier. « Le permis d’aménager n’a pas encore été délivré », confirme Emmanuelle Espérance. Voilà donc le refuge/fourrière pour chiens et chats errants repoussé à plusieurs mois, années ? Un report de plus. En 2012, le nouveau centre avait été annoncé pour 2014.

Le même flou entoure le programme de stérilisations mentionné en début d’année et qui devait coïncider avec la sortie de terre des nouveaux bâtiments.

En lieu et place d’un déménagement, la fourrière actuelle entamera à partir de ce lundi 29 septembre des travaux de confort « qui lui donneront un nouveau souffle ». Y sont attendus des travaux d’amélioration du circuit des eaux usées, de la chatterie, de rajout de box, de rénovation du local à euthanasies. Des travaux qui profiteront aussi, explique la direction Environnement, au « confort du personnel » pour qui « les conditions ne sont pas faciles ».

Les travaux d’un montant de 60.000 euros doivent être livrés avant la fin de l’année.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] 8 000 euros offerts pour la restauration du Chemin de croix de la Chapelle Pointue

Samedi 18 mai, dans le cadre de la Nuit des musées, Allianz France a remis à Béatrice Sigismeau, vice-Présidente du Conseil départemental, qui représentait le Président Cyrille Melchior, un don de 8 000 € pour la restauration du chemin de croix de la Chapelle Pointue, au Musée de Villèle. Une cérémonie à laquelle participait également la Conseillère départementale Eglantine Victorine.

Coup d’envoi de la Marche des visibilités ce dimanche

La Marche des visibilités va s’élancer du Jardin de l’Etat, à Saint-Denis, ce dimanche après-midi à 14h. Cette quatrième édition se terminera sur le Barachois avec des prises de parole et performances artistiques. Le Mois des visibilités doit, lui, s’achever le 25 juin prochain.

Le prix des oignons péi flambe sur les marchés

Depuis le mois dernier et l’interdiction par l’Inde de toute exportation de sa production d’oignons, les familles réunionnaises versent une larme à chaque fois qu’elles doivent s’approvisionner. Un lecteur de Zinfos974 nous a ainsi fait parvenir une photo prise samedi sur le marché de Saint-Pierre, où le prix de l’oignon péi, certes bien meilleur que son cousin indien, se négocie à 18 euros le kilo !

« L’histoire de la Buse est assez emblématique de la carrière d’un pirate de l’époque »

Si le mythe réunionnais du trésor de la Buse se nourrit depuis plusieurs décennies des nombreuses annonces, jamais confirmées, de découverte d’une potentielle cache secrète, Charles-Mézence Briseul estime qu’il faut rompre avec la coutume de la chasse au trésor et privilégier une archéologie de la piraterie. L’auteur de « La Buse, la biographie du plus grand pirate français » souligne par ailleurs que les rares éléments tangibles disponibles témoignent des difficultés financières du marin calaisien après le célèbre pillage de la Vierge du Cap.