Revenir à la rubrique : Politique

Elections régionales : Eric Magamootoo est “en réflexion”

Eric Magamootoo conduira-t-il ou sera-t-il un des chefs de file d’une liste aux prochaines élections régionales, toujours programmées à ce jour en 2010 ? Selon les informations parvenues à notre rédaction, Eric Magamootoo a commencé un tour de table. “Ce n’est qu’une réflexion”, répond l’intéressé.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le jeudi 02 juillet 2009 à 08H32

Le président de la Chambre de commerce et d’industrie de La Réunion, aurait “des vues sur la pyramide inversée depuis 2007. Nous en avons vraiment discuté à trois reprises, lors de déjeuner au restaurant”. L’individu qui s’exprime était l’ami d’hier. Les choses ont depuis bien changé entre les deux hommes.

Elu au Conseil régional en 2004 sur la liste socialiste conduite par Michel Vergoz, Eric Magamootoo a démissionné de son mandat, après son élection à la présidence de la CCIR, comme il l’avait promis.

Cinq ans après, l’ancien directeur de cabinet de Patrick Lebreton, député-maire de Saint-Joseph, “ne reste pas insensible à la situation sociale, économique, politique et même culturelle” de la La Réunion. “En fait, cela fait bien trois ans qu’il n’y ait pas insensible et qu’il y pense”, réplique notre interlocuteur ironique.

L’élection d’Annette bouleverse les plans

“Eric Magamootoo réfléchit depuis longtemps à une stratégie. Mais deux événements ont perturbé son scénario. Il y a d’abord l’élection de Gilbert Annette à la mairie de Saint-Denis, puis la prolongation de la présente mandature d’un an, conséquence, le renouvellement des élus de la Chambre intervient après le scrutin régional”.

Pour faire simple, l’avènement de Gilbert Annette à la mairie de Saint-Denis, en a fait un élément incontournable dans la formation de la liste socialiste et de la désignation de celui qui conduira cette même liste. D’autre part, le report de l’élection à la CCIR à 2010 mais après les Régionales, va obliger Eric Magamootoo à dévoiler ses ambitions et à choisir un camp : pour ou contre Paul Vergès.

Se positionner contre l’actuel président de la Région Réunion, n’est pas sans risque, c’est même du suicide. Est-ce pour cette raison qu’Eric Magamootoo préfère dire qu’il est “en réflexion”. “J’ai été contacté pour figurer sur sa liste”, nous a indiqué un leader syndical du Sud.

Alors info ou intox ? Eric Magamootoo est-il déjà en lice pour les Régionales. Nous avons voulu vérifier l’information, nous lui avons posé la question à deux reprises et à une dizaine de jours d’intervalle. Sur la vidéo, vous avez la première puis la deuxième réponse, à vous de vous faire une opinion.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Raphaël Glucksmann à La Réunion : Pour une Europe « de la solidarité »

La famille socialiste réunie au grand complet ce samedi lors du meeting de Raphaël Glucksmann à la Nordev. Plus de 2.000 personnes ont en effet assisté au grand oral du leader de Place Publique, également chef de file du Parti socialiste à l’occasion des élections européennes. Ce dernier a exposé sa vision ambitieuse pour l’avenir de l’Europe et son engagement en faveur d’une société « plus juste et équitable », notamment à La Réunion. (Photos : © Pierre Marchal / Anakaopress)

Photos : Raphaël Glucksmann visite les Jardins du Chaudron

Raphaël Glucksmann, tête de liste du PS-Place publique pour les prochaines élections européennes, a visité ce samedi 20 avril les jardins du Chaudron. Une visite qui s’inscrit dans le cadre de son déplacement de trois jours sur l’île, visant à lancer sa campagne pour les élections de juin prochain.

La délégation sénatoriale socialiste sensibilisée sur le besoin de politiques publiques adaptées aux Outre-Mer

À la veille de leur départ, les 7 sénateurs socialistes reçus cette semaine par leur homologue Audrey Belim ont fait un bilan de leur visite dans l’île. Ces derniers ont en effet entrepris une démarche de découverte des particularités et des défis des territoires ultramarins ainsi que des initiatives locales. Leurs observations seront consignées dans un livre blanc, dans le but d’influencer l’élaboration de politiques publiques mieux adaptées aux spécificités ultramarines.