Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Droit dans le mur ou droit dans ses bottes ?

Nous sommes en l'an 2040 et l'île de la Réunion est désormais connue dans le monde entier comme un exemple de réussite exceptionnelle dans de multiples domaines. Le Président de la République française doit atterrir demain à Pierrefond à bord de l'avion présidentiel avec une délégation de plus de 150 chefs d'entreprises européens.

Ecrit par jacadet2001@yahoo.fr – le mercredi 15 octobre 2008 à 00H00

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

La nouvelle ne s’est pas faite attendre, les élus de l’unique assemblée de l’île ont accueilli avec honneur ce désir présidentiel de venir enfin sur notre île depuis sa dernière élection à la tête du pays. En effet, le président français Chouraki Abdelatif n’a pas été avare de compliments envers notre île dans la presse nationale ces derniers mois.
Selon lui, la Réunion est depuis plus de dix ans le modèle que le monde devrait suivre. En effet, malgré sa population de plus de 1 million 300 mille habitants, la Réunion a su faire face à son destin. En effet, dans les années 2008, l’île croulait sous les problèmes avec une population de 850.000 habitants, près de 52 % d’entre eux vivaient sous le seuil de pauvreté, la situation de l’emploi était catastrophique ou près de 40% de la population était au chômage.
On se souvient également de ces bidonvilles qui se sont amplifiés vers 2012 à cause du manque criant de logement dans l’île. Malgré une jeunesse très dynamique, personne n’a vu venir l’explosion sociale qui a secoué l’île en 2015, due essentiellement à l’explosion des prix dans l’île et au manque de transparence sur les prix qui ont conduit à l’asphyxie de la population qui s’est alors révoltée, car ayant faim et étant sans toit.
Heureusement, des hommes politiques courageux ont entamé un travail acharné depuis cette époque et ont façonné avec la population le visage idyllique de l’île que l’on connaît aujourd’hui. En effet, le constat est aujourd’hui en 2040 éloquent : deux aéroports internationaux (Pierrefond et Roland Garros), une ligne de RER (Réseau Express Régional) qui part de St Benoit jusqu’à St Philippe avec des haltes dans chaque ville sur son tracé, un parc national ayant réussi l’exploit de préserver la biodiversité telle qu’elle existe depuis les années 2000, un système de navette maritime « le HOOVERCRAFT » sur coussin gonflable capable de transporter plus de 100 voitures et 500 personnes à 110 km/h qui fait le tour de l’île avec des haltes dans les quatre ports de chaque micro région. Les célèbres embouteillages réunionnais qui étaient régulièrement servis comme quolibets dans les soirées mondaines ne sont plus que souvenirs.
Sur le plan énergétique, l’île a su développer à fond les ressources que lui offre son emplacement exceptionnel dans l’océan Indien. Avec une couverture de près de 95% des maisons individuelles et 100% des bâtiments public en panneaux solaires, complétée par deux usines situées en mer qui produisent de l’énergie grâce à la houle qui nous rend autonome à 98% en énergie, sans compter les efforts innombrables effectués en matière de gestion des déchets puisque 87% de la population trie ses déchets qui sont directement recyclés localement: l’île a su se moderniser et s’adapter en créant zéro pollution liés aux déchets.
Deux grands secteurs économiques ont permis à la Réunion d’être aujourd’hui parmi les régions les plus prospères du monde.
Des efforts considérables ont été faits pour mettre en œuvre une vraie filière touristique dans l’île. Il est vrai que depuis le classement de la Réunion au patrimoine mondial de l’UNESCO, les choses n’ont fait que s’améliorer. Près de deux millions de touristes viennent chaque année à la Réunion pour y trouver ce qui n’existe nulle part : « vivre un séjour 0 pollution mais 100% intense ». En effet, à part son arrivée en avion, le touriste se met au vert et il recherche cela d’ailleurs. Les déplacements intérieurs se font soit en train propulsé par l’énergie solaire, soit en voiture qui sont toutes électriques ou solaires. Le vélo s’est également démocratisé et cela fait plus de dix ans que les embouteillages ont complètement disparu.
Avec ses 50 000 chambres qui vont du basique (mais tout de même très confortable au très grand luxe) les professionnels et la population ont enfin acquis la culture de l’accueil. Le tourisme fait vivre près d’un Réunionais sur 3.
La seconde réussite de l’île réside dans sa maîtrise des énergies naturelles (soleil, houle, vent, géothermie). Avec un programme très intense depuis 20 ans, la Réunion a formé des milliers de spécialistes en énergies renouvelables et déposé des nombreux brevets. Des centaines d’ingénieurs du monde entiers viennent ici apprendre. Cette main d’œuvre très spécialisée nous est enviée dans le monde entier où peu d’alternative au pétrole et au gaz naturel ont été pensé.
Nous savons que d’ici 20 ans il n’y aura plus de pétrole et le charbon n’existe quasiment plus. D’ailleurs un député célèbre de la Réunion s’est récemment fait remarqué au siège de l’ONU en s’écriant:  » Laissez les cerveaux créoles là ou ils sont« .
Ces deux secteurs d’excellences ont permis à l’île d’augmenter son autonomie financière et d’amener le taux du chômage à moins de 3%. L’indice de pauvreté est passé ce dernier trimestre en dessous de la barre des 6% (quand on le compare au chiffre de 52% des années 2008 cela laisse admiratif sur le chemin parcouru en 30 ans. Demain nous accueillerons le président….
Et sur ces mots je me suis réveillé, bordel j’ai rêvé, c’est pas vrai je rêve…et une célèbre phrase m’envahit « I have A dream… »
Jean Alain CADET

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique