Revenir à la rubrique : Social

DOM : La mission du PS à La Réunion sera conduite par Arnaud Montebourg

Le parti socialiste a décidé mercredi d’envoyer une mission en Guadeloupe, en Martinique et à La Réunion ce week-end. C’est le député Arnaud Montebourg (à gauche sur la photo) qui conduira la délégation dans notre île. Le Réunionnais David Lebon (en bas), directeur adjoint du cabinet de Martine Aubry, sera également du voyage.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le jeudi 12 février 2009 à 16H15

C’est demain à 14h30 que le premier secrétaire du PS, Gilbert Annette, entouré d’une partie du secrétariat de son parti Monique Orphée, Ericka Bareigts et Gérald Maillot entre autres, annoncera lors de sa conférence de presse, la décision du PS national, d’envoyer des émissaires dans les DOM (Guadeloupe, Martinique et La Réunion) ébranlés par des mouvements sociaux.
Dans un communiqué à l’AFP, le parti socialiste national indique que “face à la gravité de la situation, le PS a décidé d’envoyer des émissaires sur place, pour écouter la population et ses représentants, dans un esprit de solidarité et de responsabilité. Il s’agit d’analyser avec sérieux la situation. Les délégations feront un compte-rendu de leur mission dès leur retour”, a précisé Martine Aubry, premier secrétaire national du PS
Celle-ci débute dès samedi matin à La Réunion pour le député Arnaud Montebourg, le sénateur David Assouline et le directeur de cabinet adjoint de Martine Aubry, David Lebon. L’occasion pour ce dernier de retrouver une île et la ville du Tampon où il a vécu jusqu’à l’âge dedix ans.
La tâche du député Christian Paul, également ex-secrétaire d’Etat à l’Outre-mer, et de François Lamy, conseiller politique de Martine Aubry, sera sans doute plus dense car, ils seront samedi en Guadeloupe en grève depuis plusieurs semaines, et dimanche en Martinique qui est au début d’une mobilisation générale.
Le PS par la voix de Ségolène Royal, hier soir, et il y a quelques heures par celle du parlementaire Arnaud Montebourg, critique de manière continue la politique du gouvernement en Outre-mer.
Arnaud Montebourg a indiqué à l’Agence France presse que, face au conflit social en Guadeloupe, le gouvernement n’avait que des solutions “mauvaises pour lui”, qu’il cède ou pas aux revendications. Le député a également critiqué la méthode.
“Le gouvernement, qui semble avoir lui-même affaibli son propre secrétaire d’Etat à l’Outre-mer, Yves Jégo, en le rappelant sans ménagement, est dans la situation de n’avoir que des mauvaises solutions pour lui”, a affirmé Arnaud Montebourg lors de l’émission Questions d’info LCP-France Info-AFP, mercredi.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Crise du BTP : Sans accord, « le préfet a dit qu’il viendra sur la route avec nous »

Les syndicats du BTP ont suspendu leur grève et vont participer à plusieurs réunions de travail tout au long de la semaine prochaine. Une nouvelle table ronde avec tous les acteurs du secteur est prévue vendredi prochain. Si un accord n’est pas trouvé, les manifestants reprendront leur mobilisation. « Le préfet a dit qu’il viendra sur la route avec nous », assure Johny Lagarrigue de la CFDT-BTP.

Crise du BTP : La grève est suspendue, des réunions de travail prévues la semaine prochaine

Les syndicats qui ont démarré mercredi un mouvement de grogne annoncent jeudi suspendre la grève. Une décision prise au sortir d’une réunion organisée à la CCIR avec le préfet, le Département et la Région, notamment. Les manifestants avaient organisé un barrage filtrant mercredi et avait bloqué le Barachois toute la journée de jeudi, provoquant de très importants embouteillages dans le chef-lieu et sur la Nouvelle Route du Littoral.

Manifestation du BTP : Barachois fermé

Une grève illimitée a été démarrée par les syndicats du BTP. Ils bloquent la circulation au niveau du Barachois et une déviation a été mise en place par le Boulevard Sud. Les acteurs du BTP réclament une mobilisation des pouvoirs publics pour sortir le secteur de la crise qui s’enlise. (Images : Pierre Marchal)

SPL Estival : L’intersyndicale prête « à remettre la machine en marche »

« La crise est toujours là ». Après la publication dans la presse locale du pré-rapport de la Chambre régionale des comptes, l’intersyndicale de la SPL Estival ne cache pas son désarroi face à une situation « qui perdure » au sein de la société, et ce malgré la fin du conflit social qui a paralysé la structure fin 2023.