Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Diversité? Vous avez dit diversité ?

L’île de la Réunion, image d’une diversité qui reste très intellectuelle accueille pour la Fêt Kaf, Madame Rama Yade la secrétaire d’état chargée des affaires étrangères et des droits de l’homme. Le Député Maire du Tampon Didier Robert nous offre ce cadeau pour la commémoration de la 160ème année de l’abolition de l’esclavage, qui, dans […]

Ecrit par zinfos974 – le vendredi 19 décembre 2008 à 19H18

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

L’île de la Réunion, image d’une diversité qui reste très intellectuelle accueille pour la Fêt Kaf, Madame Rama Yade la secrétaire d’état chargée des affaires étrangères et des droits de l’homme. Le Député Maire du Tampon Didier Robert nous offre ce cadeau pour la commémoration de la 160ème année de l’abolition de l’esclavage, qui, dans un hasard de calendrier est le 60ème anniversaire de la déclaration des droits de l’homme. Nous parlons bien de cette commune du Sud qui a fait voter par son Conseil Municipal, le changement de nom du lieu dit « la Plaine des Cafres » pour une appellation beaucoup « plus touristique » qu’est « la Plaine des Volcans » en vue d’un projet économique selon l’ancien Député Maire de la même ville.

Historiquement, la Plaine des Cafres est le lieu d’une concentration de la mémoire de nos ancêtres Cafres et Malgaches qui ont survécu dans le marronnage. En voulant imposer ce projet aux Cafriplainois, le père spirituel de Monsieur Didier Robert, André Thien-Ah-Koun nous proposait d’effacer les traçabilités historiques de notre histoire commune. Néanmoins aujourd’hui nul ne doute que Rama Yade avec son habilité intellectuelle et son histoire personnelle ne sera pas dupe du « miroir de la diversité » de la Réunion qui lui sera présentée par le Député Maire du Tampon. Dans cette carte postale de la diversité et au regard des discriminations, du racisme qui « gangrènent » la société réunionnaise, La Réunion fera la démonstration de sa violation aux principes de la diversité.

Avec une hypocrisie made Réunion, ces hommes et femmes représentant la diversité réunionnaise, seront les cols blancs que sont LE staff préfectoral, Messieurs le sous-Préfet et le Maire de Saint-Pierre accompagnés de l’ensemble des collaborateurs de cabinet et invités du Député Maire qui sont issus d’une bourgeoisie blanche des hauts. Par contre, un grand nombre de personnes et responsables associatifs (Kafs et Yabs) vont danser le Séga et le Maloya après une attente de deux heures au soleil et taper dans les mains comme pendant les regrettés jours de la colonie française.

Le plus grave dans cette visite d’Etat est l’hommage rendu à Aimé Césaire le père de la négritude par des soi-disant « défenseurs » de l’histoire et l’identité réunionnaise qui étudient le Noir/Kaf dans le but d’une spoliation de son essence culturelle, alors que Césaire a réhabilité la civilisation et la conscience nègre. Heureusement, que notre historien réunionnais Prosper Eve, homme de conviction et intègre saura parler de notre île dans toute sa réalité sociale, culturelle et historique.

Le Président du CRAN
Erick Murin

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique