Revenir à la rubrique : Economie

Deux filiales d’Apavou déposent le bilan

Activité au ralenti... car plus de commandes. Le secteur du BTP est durement touché par la crise. Les dépôts de bilan se multiplient, il en va de même pour SIP, Société Industrielle de Préfabrication et pour la Société de construction multitravaux de l'Océan Indien, deux filiales du groupe Apavou.

Ecrit par Magali Payet – le jeudi 02 juillet 2009 à 17H08

La presse écrite relaye l’information dans ses colonnes. Le principal constructeur d’Apavou dépose le bilan en raison du manque de commandes.
Selon le Quotidien, les 2/3 des salariés n’auraient plus de travail.
Le tribunal de commerce a placé l’entreprise en redressement judiciaire à la demande des dirigeants.
Le Journal de l’île mentionne pour sa part dans son article que la SIP emploie 31 personnes qui doivent rencontrer ce jour la direction pour discuter de leur avenir.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Dérogation pour les produits de construction : « Une victoire écologique et sociale » pour Gaillard et Ratenon

Dans un communiqué, les députés Jean Hugues Ratenon et Perceval Gaillard saluent la décision du Parlement européen d’autoriser La Réunion et les autres territoires ultramarins à importer des produits de construction de pays tiers sans marquage CE. Une mesure permettant de réduire les coûts pour les entreprises et les consommateurs, tout en réduisant l’impact écologique associé au transport.

La CRC épingle la SAPHIR sur la gestion durable de l’eau

La Chambre régionale des comptes de La Réunion a publié son rapport d’observations définitives sur la société d’aménagement des périmètres hydroagricoles de La Réunion (SAPHIR), après son premier contrôle initié en février 2023. Le rapport, qui a finalisé ses observations en octobre 2023, critique les pratiques actuelles de SAPHIR, soulignant sa dépendance financière aux ventes d’eau et ses modalités d’action qui ne s’inscrivent pas pleinement dans une gestion durable de l’eau.

Henri Nijdam : “Le Quotidien ne sera pas un journal low-cost”

Propriétaires depuis ce mercredi à minuit du Quotidien, Henri Nijdam et Jean-Jacques Dijoux ont livré quelques éléments sur le futur du journal. Aux lecteurs, les nouveaux hommes forts de ce pilier de la presse locale assurent que Le Quotidien nouvelle formule sera de qualité.