Revenir à la rubrique : Social

Des licenciements en vue chez Parabole Réunion

Une procédure de licenciement économique est en cours au sein de Parabole Réunion. « L’entreprise modifie son organisation et effectivement, il y a quelques départs », confirme Samuel Lemercier, le directeur général délégué. Selon la direction, « moins de dix personnes » sont concernées par la rupture de leur contrat. « L’ajustement de l’organisation concerne des fonctions qui ont été externalisées […]

Ecrit par zinfos974 – le mardi 03 décembre 2019 à 17H56
Une procédure de licenciement économique est en cours au sein de Parabole Réunion. « L’entreprise modifie son organisation et effectivement, il y a quelques départs », confirme Samuel Lemercier, le directeur général délégué.

Selon la direction, « moins de dix personnes » sont concernées par la rupture de leur contrat. « L’ajustement de l’organisation concerne des fonctions qui ont été externalisées depuis très longtemps par nos confrères, le recouvrement et le support, nous avons fait le choix de les externaliser aussi », explique Samuel Lemercier.

Et de justifier : « C’est la vie normale d’une entreprise« . Un argument qui aura peut-être du mal à passer auprès des salariés remerciés. 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Croix Marine : Les syndicats en appellent à l’arbitrage du préfet

Selon l’intersyndicale CFDT – CFE CGC – UR974, l’administratrice provisoire de la Croix Marine se serait prononcée en faveur de la liquidation de l’association dès le mois de septembre. Les élus du CSE et les syndicats réclament la négociation au préalable d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE).

L’administratrice de la Croix Marine recadrée par l’Inspection du travail

A la veille des négociations pour le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) de la Croix Marine, qui s’ouvrent ce mercredi matin, l’Inspection du travail a fait parvenir un courrier à l’administratrice provisoire de l’association Michelle Narayani, la rappelant à ses devoirs d’information aux élus du CSE, mais aussi aux salariés s’agissant de leurs possibilités de reclassement ou de transfert dans des structures équivalentes.