Revenir à la rubrique : National

Des députés déplorent des conditions de travail « insupportables »

Plusieurs députés français ont protesté mercredi contre leurs « insupportables » conditions de travail, dues selon eux au rythme effréné imposé à l’Assemblée nationale par le gouvernement, qui menacerait leur « santé physique et morale ». À la tête de cette fronde, le député radical de gauche Alain Tourret, qui a ouvert les hostilités à l’ouverture des travaux de […]

Ecrit par S.I – le jeudi 20 juin 2013 à 10H04

Plusieurs députés français ont protesté mercredi contre leurs « insupportables » conditions de travail, dues selon eux au rythme effréné imposé à l’Assemblée nationale par le gouvernement, qui menacerait leur « santé physique et morale ». À la tête de cette fronde, le député radical de gauche Alain Tourret, qui a ouvert les hostilités à l’ouverture des travaux de la commission des Lois à 9h30, rappelant que la séance avait été levée à 2h30 du matin.

« C’est un véritable harcèlement », a-t-il dit. « Les conditions de sauvegarde de notre santé physique et morale posent problème », déplore-t-il dans cette vidéo :

 

« J’ai plaidé pendant 40 ans pour envoyer devant les tribunaux correctionnels les employeurs qui agissaient ainsi », a fait remarquer ce spécialiste du droit du travail tout en indiquant avoir, en février, passé « 250 heures » à l’Assemblée. « Les parlementaires ont le droit d’être respectés. Ils ont le droit à la santé, à la quiétude », a-t-il défendu.

Dominique Raimbourg (PS), qui pilotait les travaux de la commission, a répondu à Alain Tourret que « l’irritation et la fatigue (étaient) ressenties par beaucoup » et que les séances de nuit, « outre qu’elles (étaient) extrêmement onéreuses, (étaient) des conditions de travail difficiles ». Il a promis de faire remonter ces doléances.

L’opposition est elle aussi au bord de l’épuisement. Le député UMP Jean-Frédéric Poisson a demandé que soit « allégé ou reporté » l’ordre du jour de la session extraordinaire de juillet, et ce d’autant plus qu’une autre session extraordinaire est prévue dès le 9 septembre.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La main de la Russie derrière une fausse vidéo de menaces du Hamas ?

Une vidéo mettant en scène un faux combattant du Hamas menaçant la France a été largement diffusée sur les réseaux sociaux, révélant une nouvelle opération de déstabilisation attribuée à la Russie.
À deux jours de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques, la France renforce ses mesures de prévention, redoutant des actions hostiles.

Emmanuel Macron repousse tout remaniement à « la mi-août », après les Jeux Olympiques

Face aux pressions de la gauche pour nommer Lucie Castets comme Première ministre, Emmanuel Macron a déclaré qu’aucun changement gouvernemental n’aurait lieu avant « la mi-août », après les Jeux olympiques. « J’ai choisi la stabilité avec des ministres qui ont eu un engagement remarquable », a affirmé le président, ajoutant que « nous ne sommes pas en mesure actuellement de changer les choses ».