Revenir à la rubrique : Politique

Dans le Sud, Saint-Louis et Saint-Pierre sourient à Elie Hoarau…

Le candidat de la liste Alliance aux Européennes, Elie Hoarau sait désormais qu'il ira siéger au Parlement européen après s'être imposé à la Réunion ce dimanche avec 28,08% des suffrages exprimés. Malgré un taux de participation très faible de 33,01%, le "nouveau" secrétaire du Parti communiste réunionnais a pu compter sur les voix de la commune de Claude Hoarau mais aussi sur l'orientation des suffrages à Saint-Pierre, la ville du maire UMP, Michel Fontaine.

Ecrit par Ludovic Robert – le lundi 08 juin 2009 à 07H30

Elie Hoarau représentera l’océan Indien au Parlement européen après avoir obtenu 28,08% des suffrages exprimés devant la liste de Marie-Luce Penchard, 23,74%, et la liste socialiste d’Ericka Bareigts avec 22,99%. Moins important qu’il y a cinq ans, le score du « nouveau » secrétaire du Parti communiste réunionnais est le résultat direct des dépouillements de plusieurs communes du PCR à l’image du Port, de Saint-André, de Sainte-Suzanne ou encore de Saint-Louis.

Dans le Sud du département, la commune de Saint-Pierre détient le taux de participation le plus élevé derrière Saint-Louis et l’Etang-Salé mais la municipalité de Michel Fontaine fait aussi partie des communes dirigées par un maire UMP et dont les suffrages exprimés se sont orientés en faveur de la liste Alliance comme cela a aussi été le cas à Saint-Philippe, dirigée par Olivier Rivière.

L’ancien maire de Saint-Pierre arrive donc en tête des suffrages exprimés à Saint-Pierre avec 39,06%, soit 7.270 voix contre 31,41% pour la liste de Marie Luce Penchard qui s’est imposée dans trois communes du Sud, chez Didier Robert au Tampon (33,31%) mais aussi à Cilaos (44,97%) et à l’Etang-Salé (41,89%).

Faut-il aussi souligner qu’ils n’ont été que 20.214 inscrits sur 52.437 à se déplacer aux urnes en cette journée de fête des mères et ce, sans compter les 1.600 bulletins blancs ayant réduit l’orientation des suffrages exprimés ? Ces résultats démontrent une mobilisation importante des communistes dans le Sud avec l’appui de Saint-Louis et de son maire Claude Hoarau, qui n’a pas eu à souffrir d’une timide campagne de l’UMP et de Yolaine costes.

Avec le taux de participation le plus élevé de l’île, soit 47,18%, la commune de Saint-Louis s’est largement exprimée en faveur du candidat de l’Alliance qui obtient 54,69% des suffrages exprimés, loin devant la liste de la majorité présidentielle qui retient 26,58% des votes exprimés.
A l’image d’une élection qui n’a pas guère intéressé les Réunionnais, Ericka Bareigts n’a pas eu les faveurs des électeurs saint-louisiens puisque seuls 954 bulletins de vote ont été comptabilisés en sa faveur.

Ceci étant, les communes de Saint-Philippe, Saint-Joseph et de Petite-Île se sont exprimées pour la tête de liste socialiste au scrutin européen; un scrutin dont les électeurs se souviendront surement en raison de sa complexité.

Le parti communiste réunionnais peut donc être satisfait de cette victoire, qui consacre néanmoins un recul important de ses suffrages exprimés par rapport à 2004 où la liste de l’Alliance avait rassemblé près de 38% des suffrages exprimés à la Réunion…

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Nouveau Front populaire : « On fabrique des votes RN », déplore Marine Tondelier

La secrétaire nationale d’Europe Ecologie-Les Verts a poussé un coup de gueule ce mercredi sur le plateau des « 4 Vérités » de Télématin sur France 2. Elle a exprimé sa colère et sa déception à cause de la « guerre de leadership » au sein du Nouveau Front populaire qui empêche un accord sur une proposition commune d’un Premier ministre pour le nouveau gouvernement qui sera formé suite aux élections législatives anticipées qui viennent de s’achever.

NFP : Une candidature unique pour le Perchoir avant celle de Matignon

Les représentants du Nouveau Front Populaire ont acté une candidature unique pour la présidence de l’Assemblée, sans qu’un nom ne soit officiel pour le moment. D’ailleurs, LFI a demandé à ses partenaires de se concentrer d’abord sur les tractations autours des postes du palais Bourbon. Pour autant, les discussions pour la nomination d’un premier ministre ont repris entre les différents partis.

Législatives : Le Président accepte la démission de Gabriel Attal

De nombreux journalistes annonçaient qu’Emmanuel Macron accepterait la démission du Premier ministre et de son gouvernement ce mardi. C’est donc chose faite depuis ce soir. Le président l’a cependant désigné pour « traiter des affaires courantes », afin de laisser à l’Assemblée le temps de trouver une majorité stable.