Revenir à la rubrique : Politique

Cyrille Melchior se positionne à St-Paul

Cyrille Melchior avait laissé la prime au maire sortant Alain Bénard, lors des élections municipales de mars 2008. La défaite de l’élu de droite face à Huguette Bello, a sans doute précipité les desseins du conseiller général, qui “n’entend pas rejoindre aujourd’hui la majorité composite de Nassimah Dindar” au Département.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le vendredi 03 octobre 2008 à 07H33

L’annulation de l’élection de la liste conduite par Huguette Bello à la mairie de Saint-Paul, permet à Cyrille Melchior de se positionner, en attendant un éventuel appel de la députée communiste devant le Conseil d’Etat.
Dans un communiqué sans équivoque, le conseiller municipal d’opposition a pris “acte de l’annulation”. L’élu saint-paulois déplore “les mauvais choix de l’actuelle municipalité”.
Aussi, il souhaite qu’avec cette annulation, “la population saint-pauloise et les employés communaux reprennent espoir”.
“Tout en respectant la procédure, car un recours au Conseil d’Etat est toujours possible, je peux vous confirmer que je compte bien peser dans le débat électoral à Saint-Paul durant les semaines et mois à venir”.
“C’est avec beaucoup de conviction, de proximité et de disponibilité que je me mettrai à la disposition des Saint-Pauloises et des Saint-Paulois”.
Cyrille Melchior est en ordre de bataille, et cela sur plusieurs fronts déjà. Outre Saint-Paul, il y a aussi la reconstruction de l’UMP, où un bras de fer oppose Nassimah Dindar à une grosse partie de la droite.
Si l’ancien premier vice-président du Conseil général ne critique pas Nassimah Dindar, là aussi ses propos sont sans équivoque. “Pour travailler avec Mme Dindar, un certain nombre de conditions doivent être réunies. Aujourd’hui, elles ne le sont pas”.
Quant à l’exclusion de Nassimah Dindar de l’UMP, Cyrille Melchior indique qu’il est plus judicieux d’attendre la reconstruction de l’UMP, avant toute clarification sur ce point.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Mayotte, Nouvelle-Calédonie: Audrey Belim interpelle Gabriel Attal sur la situation critique des Outre-mer

À l’occasion de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, la sénatrice (PS) de La Réunion, Audrey Belim, a interpellé le Premier ministre Gabriel Attal sur la situation « critique » des Outre-Mer. Des territoires toujours englués dans des retards structurels par rapports aux régions hexagonales, et qui ont notamment fait l’actualité ces derniers jours entre la résurgence de violences en Nouvelle-Calédonie ou encore l’épidémie de choléra à Mayotte.

Prise illégale d’intérêts : Condamné, Olivier Rivière échappe à l’inéligibilité

En octobre 2020, Olivier Rivière était condamné en première instance pour prise illégale d’intérêts et concussion. Contestant tout, le maire de Saint-Philippe avait été rejugé en appel à sa demande. Le 25 mars 2021, il était condamné à trois ans d’inéligibilité et à huit mois de prison avec sursis en appel et annonçait son pourvoi en cassation qui a prospéré. Ce jeudi, alors que les mêmes peines ont été proposées à la cour, il n’écope pas d’inéligibilité, mais de huit mois de prison avec sursis et de 10.000 euros d’amende.