Revenir à la rubrique : Politique

Cyrille Hamilcaro : “La campagne démarre ce soir”

L’annonce de l’annulation de l’élection de la liste de Claude Hoarau, à la mairie de Saint-Louis, a déclenché un concert de klaxon dans le centre ville. Les banderoles vertes ont été à nouveau brandies. Ce soir, le camp Hamilcaro organise son premier meeting.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le jeudi 09 octobre 2008 à 15H32

“Claude Hoarau a dit, il a toujours gagné en Conseil d’Etat. De mon côté aussi, je n’ai aucune inquiétude. D’une part, je ne suis pas superstitieux, et d’autre part, parce qu’il a perdu en appel au Conseil d’Etat, contre moi en 2004”. Qui gagnera cette nouvelle manche ?
Le poker menteur en politique, c’est comme le poker, c’est la psychologie et beaucoup de bluff. A ce jeu, Claude Hoarau est également un expert.
La semaine dernière, le maire communiste de Saint-Louis avait repris le jeu à son compte dès qu’il a appris que le commissaire du gouvernement demandait l’annulation de l’élection de sa liste, à la mairie de Saint-Louis.
Il a également anticipé la décision du tribunal administratif en lâchant à la volée : “j’ai toujours gagné au Conseil d’Etat”. Il minimisait du même coup la portée du jugement du TA, et reprenait la main, en plaçant la mise sur l’appel du Conseil d’Etat.
C’est pour cela que ce matin, il n’y avait pas de partisans de Claude Hamilcaro au tribunal, rue Félix Guyon. C’était pour montrer que l’intérêt était ailleurs.
Claude Hoarau confirme ainsi qu’il reste un grand stratège politique. Mais même en politique le bluff a ses limites.
D’abord ce matin, s’il n’y avait aucun partisan saint-louisien au tribunal administratif, il y avait tout de même deux “camarades” de Saint-André qui ont vite quitté la salle à l’énoncé du verdict.
Et Claude Hoarau a beau être un as, son adversaire lui, a de la mémoire. Ça sert au poker. “Il a dit qu’il a toujours gagné en Conseil d’Etat, c’est faux, il a perdu en appel contre moi, sur une cantonale”, se souvient Cyrille Hamilcaro.
Et en plus d’annuler l’élection municipale de la liste de Claude Hoarau, le TA a enlevé un as dans le jeu du maire de Saint-Louis, en déclarant Krishna Badamia, inéligible, à cause des ses comptes de campagne.
Philippe Rangama qui s’est rallié à la liste communiste au second tour en mars 2008, a été aussi condamné à la même peine, pour les mêmes raisons.
Cette journée favorable au camp Hamilcaro, commencé dans un concert de klaxon dans le centre ville, se conclura par un meeting, ce soir.
Dans le camp de Claude Hoarau, l’heure est à la mobilisation et à la sérénité. “On n’est jamais aussi fort que lorsqu’on est dos au mur”, glisse un militant communiste. C’est sans conteste l’une des grandes qualités de Claude Hoarau.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Jean-Marie Virapoullé : « Mon choix dans la 5ème circonscription »

Jean-Marie Virapoullé se positionne dans la 5ème circonscription. S’il fait l’impasse sur cette élection anticipée, il dévoile néanmoins aujourd’hui vers qui son choix se portera les dimanches 30 juin et 7 juillet. Le vice-président du Département et conseiller municipal de l’opposition saint-andréenne votera pour celle qui défendra à l’Assemblée le maintien du fameux « amendement Virapoullé ».

Législatives : Jean-Jacques Morel lance une « alerte cyclonique » sur une gauche « autonomiste »

Habitué des joutes électorales dans le chef-lieu, Jean-Jacques Morel repart au combat dans ces législatives anticipées sous l’étiquette du Rassemblement national, qu’il a rejoint en février dernier. L’avocat dionysien, qui aura pour suppléante Linda Samourgompoullé, compte sur la poussée du RN dans l’île pour enfin l’emporter enfin face au candidat soutenu par le Nouveau Front populaire, le socialiste Philippe Naillet, dans un remake du duel de 2022.

Législatives : La gauche fait front dans l’Ouest

L’heure était au bilan pour Perceval Gaillard et Karine Lebon, mais aussi à la présentation du programme du Nouveau Front Populaire version péi. Face au “danger du RN”, les députés sortants appellent à un sursaut des électeurs.