Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Cultivons l’espérance dans le mystère de la résurrection du Christ !

– courrier des lecteurs-

Ecrit par Marie Annick RAMSAMY-DUFOUR – le lundi 01 avril 2024 à 08H12
Courrier des lecteurs 2024

Par sa résurrection, qu’est ce que cela change pour toi, dans ta vie et aujourd’hui ?

C’est devant la croix du Christ que l’on comprend ce qu’est le véritable amour. Nous sommes ici au cœur de la religion dans le mystère de Celui qui n’a fait aucun effort de carême, ne peut vraiment rien comprendre ! Il faut avoir participé aux efforts de carême pour se rendre compte de l’importance de cet événement dans la vie d’une personne, de la gravité de ce mystère chrétien que nous fêtons aujourd’hui : le passage et la renaissance : la Pâques !Dans le monde entier, les croyants vivent : la résurrection du Christ fait « toutes choses nouvelles » dont nul n’est exclu ! C’est le choc de l’ histoire du monde. Cette joyeuse annonce, qui sonne comme un coup de trompette doit réveiller notre foi, doit renforcer notre foi. Or notre foi, notre foi en la victoire du Christ sur le mal, notre foi est mise à mal aujourd’hui, comme a été mise à mal la foi des Apôtres. Jamais les chrétiens n’ont été autant persécutés qu’aujourd’hui, dans notre temps. Il n’est que de citer quelques pays : l’ Égypte, la Syrie, le Pakistan, la Chine, et on pourrait allonger la liste. En France, les chrétiens sont tournés en dérision, voire même subissent des intimidations.  Vivons – nous vraiment de la vie de Pâques ? Que des fois les relations de personne à personne, de groupe à groupe, de peuple à peuple, au lieu d’être marquées par l’amour, le sont par l’égoïsme, par l’injustice, par la haine, par la violence ! Ce sont les plaies de l’humanité ouvertes et douloureuses en tout coin de la planète, même si elles sont ignorées et parfois volontairement cachées, plaies qui écorchent les âmes et les corps de tant de personnes.

Après 2000 ans : le tiers de l’Humanité se met à genoux devant un crucifié. Pour en arriver là, il a fallu un évènement historique certain et bouleversant : La Résurrection du Christ. Puisque le Christ est ressuscité, c’est Pâque dans tout le cosmos. Le récit de ce grand procès nous émeut profondément. Mais est-ce seulement pour nous émouvoir, pour gagner plus sûrement nos cœurs que le Christ a voulu en passer par là ? Dieu ne pouvait-il pas pardonner sans obliger le Christ à subir cette mort affreuse ? Était-ce une dette absolue qu’il fallait payer, une rançon exigée par l’honneur de Dieu bafouée par la révolte des hommes ?

Mais Dieu, nous le savons, ne nourrit pas de sentiments de vengeance ; Il aime comme le meilleur des pères. Alors ? En tout cas, c’est un fait : le Christ est mort pour nos péchés. Son agonie ( combat suprême) fut une lutte ressentie au fond de son être. Et il avait été tenté de s’y dérober. C’est qu’il s’agissait d’une œuvre de libération. Il fallait arracher l’Humanité à une situation dramatique ; et sortir quelqu’un de son esclavage, cela ne se fait jamais sans souffrance.

Dieu est un Dieu de libération, qui veut que chaque être humain, que chaque peuple fasse sa promotion et soit une réussite dans l’ Histoire de l’ Univers, qu’il réalise l’idée unique et originale à laquelle correspond sa venue à l’existence. Mais cela ne pouvait pas se faire sans souffrances. Le Carême nous invitait à la conversion. Le temps de Pâques nous y invite aussi : tendons vers les réalités d’en haut et non pas vers celles de la terre. Alors ne nous laissons pas impressionner, abattre par le mal présent autour de nous, en nous et dans le monde. Par notre foi, nous vivons du Ressuscité, sa puissance agit dans notre faiblesse. C’est à la mesure de notre foi en Lui qu’ il peut déployer sa puissance en nous pour faire reculer les forces du mal et faire triompher la vie. Choisissons la vie et laissons-nous envahir par son amour. C’est ainsi que nous pourrons faire reculer la guerre, la violence, la haine, le mépris des autres.

Que Sa Résurrection soit l’occasion d’une belle résurrection de nous-mêmes, de nos églises et de notre Diocèse !

Là où vous êtes, soyez des ressuscités – laissez transparaître le Ressuscité !

A vous tous, à tous ceux qui vous sont chers, à tous ceux que nous aimons peu ou pas assez :  » Joyeuse Fête de la Résurrection ! »

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires