Revenir à la rubrique : Social

Crise économique : Le monde de la nuit parle

Soirée en discothèque, c’est l’occasion de danser, d’oublier les tracas quotidiens mais aussi de discuter des thèmes qui font l’actualité. Zinfos974 s’est rendu au Loft, une boîte branchée de Saint-Gilles à la rencontre des rois de la nuit.

Ecrit par Melanie Roddier – le vendredi 31 octobre 2008 à 19H29

On donne la parole aux banques, aux dirigeants d’entreprises, aux syndicats…Nous avons souhaité, un fois n’est pas coutume, permettre à d’autres milieux à priori moins concernés par le contexte de crise économique, de s’exprimer.
Autant lier l’utile à l’agréable, c’est en discothèque que nous nous sommes rendus. Que pensent les noctambules de la crise financière ?
Vincent, 23 ans, a du mal à joindre les deux bouts: « i[C’est sûr, c’est chaud niveau tune. On essaie d’avoir le maximum en dépensant le moins possible pour continuer à s’amuser. C’est pas évident donc forcément je sors un peu moins]i ». Son amie, Emilie, ajoute même que sa fréquentation des bars et boites a baissé de moitié.
Plus loin, accoudé au bar, un couple boit un verre: « i[On a un budget prévu pour les sorties et on s’en tient à cela. Si ca augmente on consomme moins, tout simplement]i ».
Shelly, la barmaid, ne peut pas se plaindre de la cadence de son service. Néanmoins, elle et son équipe ressentent les effets de la crise: « i[Depuis quelques mois, le nombre d’entrées et les consommations ont diminué. En revanche, les habitués continuent de fréquenter Le Loft et de nous soutenir dans un contexte difficile]i », affirme-t-elle.
Ce week-end, et particulièrement ce vendredi soir avec la fête d’Halloween, les discothèques devraient voir affluer les fêtards même si ces derniers joueront avec leur portefeuille en toute modération…
(Reportage (images) réalisé avec la collaboration de Rebecca Mangin)

 

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Les salariés de la Chambre d’agriculture obtiennent l’application de leur point d’indice

L’intersyndicale CGTR – FO – CFDT a signé ce jeudi midi un protocole de fin de conflit avec le président de la Chambre d’agriculture Frédéric Vienne. Hier soir, la préfecture a retiré son véto sur le point de blocage de l’augmentation du point d’indice des salariés, plus élevé que celui de leurs collègues de l’Hexagone, tout en se réservant le droit de revenir sur cette décision après analyse juridique de la situation.

Chambre d’agriculture : Frédéric Vienne pris entre le marteau et l’enclume

Après une rencontre jugée infructueuse avec Frédéric Vienne, les représentants du personnel de la Chambre d’agriculture ont proposé ce mercredi la reconduite de la grève. Le président de la Chambre, lui, laisse entendre que l’État est à la manœuvre pour réduire les effectifs de moitié, et glisse que le Département souhaiterait s’accaparer l’outil à des fins électoralistes.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial